Djibril Cissé : "Je n'ai pas chambré le PSG"

Djibril Cissé : "Je n'ai pas chambré le PSG"©Media365

Paul Rouget : publié le jeudi 27 août 2020 à 10h22

Alors qu'une vidéo de Djibril Cissé semblant se moquer de la défaite du PSG en finale de la Ligue des champions a fait le buzz, l'ancien joueur de l'OM assure qu'il ne voulait pas chambrer les Parisiens.



Djibril Cissé fait partie de ces actuels (Dimitri Payet) ou anciens (André-Pierre Gignac, Rod Fanni) joueurs de l'Olympique de Marseille à avoir visiblement beaucoup apprécié la défaite du Paris Saint-Germain dimanche dernier face au Bayern Munich en finale de la Ligue des champions (0-1). Mais si Payet, comme Gignac et Fanni, ont utilisé leur compte Twitter ou Instagram pour moquer cette défaite du grand rival parisien, pour Cissé, c'est une vidéo qui n'était a priori pas destinée à être rendue publique qui a circulé sur les réseaux sociaux. On y voit l'ancien buteur olympien avec le trophée de la Ligue des champions, qu'il a remportée avec Liverpool en 2005, en train de hurler : "Celle-là, elle n'est pas pour vous !" Et il s'en expliqué mercredi sur le plateau de La chaîne L'Equipe, se défendant de tout chambrage envers le club de la capitale. 

"Je ne manquerai jamais de respect à ce club" 

"Je n'ai pas chambré le PSG, j'ai chambré mes amis, explique-t-il ainsi. Ce n'est pas la même chose ! On a un groupe commun de copains, mon groupe côté musique, avec deux Parisiens et deux Marseillais. Et je leur ai envoyé une vidéo. Je chambre mes amis, et non pas le PSG. Je suis pote avec Neymar, avec Kurzawa, avec plein de joueurs de Paris, et je ne manquerai jamais de respect à ce club-là. Quand je prends la Ligue des champions que j'ai gagnée, je dis : "Celle-là, elle n'est pas pour vous !" Mais je chambre mes amis ! Pas le PSG. Je l'envoie à un autre ami qui est dans un appartement avec dix personnes et qui est le seul Marseillais. Et cette personne-là prend la vidéo et la publie. Je ne l'ai pas publiée moi, ce n'était pas pour les joueurs du PSG mais pour mes amis qui supportent Paris."  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.