Des débordements à Lyon après la demi-finale

Des débordements à Lyon après la demi-finale©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 20 août 2020 à 10h14

Après la défaite de l'OL face au Bayern Munich mercredi soir en demi-finales de la Ligue des champions (3-0), des incidents ont éclaté à Lyon. 

 

Des regrets éternels ? Pour sa deuxième demi-finale de Ligue des champions, dix ans après son élimination face au Bayern Munich, l'Olympique Lyonnais a donc de nouveau été sorti par le club bavarois mercredi soir au même stade de la compétition (3-0). Un score qui ne reflète pas forcément la physionomie de ce match parfaitement débuté par les hommes de Rudi Garcia, qui auraient pu rapidement ouvrir le score à Lisbonne. Mais Memphis Depay et, surtout, Karl Toko-Ekambi ont manqué d'énormes occasions, avant que Serge Gnabry n'inscrive un doublé (18e et 33e) et que Robert Lewandowski n'assure en toute fin du match (88e) le succès du Bayern, qui affrontera un autre club français, le PSG, dimanche soir en finale. 

Malgré cette défaite, les supporters de l'OL, dont beaucoup ont suivi le match dans des bars de la ville, se sont ensuite rendus dans les rues pour rendre hommage au beau parcours de leurs protégés qui, pour la première fois depuis 1996, ne participeront à aucune compétition européenne la saison prochaine. Mais l'ambiance a rapidement dégénéré. Notamment place des Terreaux, habituel lieu des célébrations lyonnaises. Des fumigènes ont notamment été lancés, et les forces de l'ordre, visées par des jets de projectiles, ont dû rapidement intervenir et utiliser des gaz lacrymogènes pour faire évacuer la place. On ne sait pas encore si des interpellations ont eu lieu, comme la veille à Paris. 36 individus avaient été interpellés sur les Champs-Elysées après des débordements. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.