Comment Zidane a trouvé la faiblesse de la Juve

Comment Zidane a trouvé la faiblesse de la Juve©Media365

Julien Pereira, publié le mardi 06 juin 2017 à 23h30

Il y a eu, c'est une certitude, ce discours transcendant à la mi-temps, qui a transformé les joueurs du Real Madrid dans leurs profondeurs mentales lors de la deuxième période de la finale de la Ligue des Champions.

Mais l'aspect mental étant indissociable de la dualité technico-tactique, il fallait aussi comprendre comment, sur le terrain, les Merengue ont trouvé les solutions pour faire tourner en bourrique la défense de la Juventus Turin, précisément la plus consistante du Vieux Continent.

Une seule faiblesse aperçue par Zidane

Zinedine Zidane et son staff en garderont certainement quelques secrets. Dans un entretien accordé au média croate Sportske Novosti, Luka Modric a expliqué comment la Casa Blanca est parvenue à transpercer la muraille turinoise : « Zidane et son staff ont détecté la faiblesse de la défense de la Juventus. Elle est excellente sur les centres, mais pas sur les passes en retrait à ras de terre. Nous avons travaillé ce point toute la semaine à l'entraînement, et trois de nos buts lors de la finale ont été inscrits de cette façon. Il faut féliciter le coach pour ce détail qui s'est avéré être la clé », a confié le milieu de terrain.

Mbappé et Naples avaient donné des indices

Les Espagnols ont parfaitement suivi les conseils de l'ex leader des Bleus. Dani Carvajal a idéalement servi Ronaldo aux 16 mètres lors de l'ouverture du score, le Portugais a inscrit sa deuxième réalisation sur un schéma similaire, et Marcelo, collé à la ligne de but, a facilement trouvé Marco Asensio aux 6 mètres. Voilà comment, au prix d'un simple constat, les Merengue ont frappé quatre fois face à une équipe qui n'avait encaissé que trois buts depuis le début de la compétition. Pour trouver cette faille, Zidane et son staff ont simplement observé les dernières rencontres de la Juventus, le deuxième but de CR7 ressemblant étrangement à la réduction du score de Kylian MBappé en demi-finale retour. Le 5 avril dernier, lors d'une rencontre de Coupe d'Italie, Naples avait aussi, par deux fois, profité de cette faiblesse des Bianconeri. La Vieille Dame n'était donc pas une machine infaillible. Et Zidane l'avait compris avant tout le monde.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Comment Zidane a trouvé la faiblesse de la Juve
  • Pourquoi chercher ? C'est tout simple. La poudre de perlimpinpin du Réal était de meilleure qualité que celle de la Juve. Et pourtant en Italie aussi ils s'y connaissent. Mais en Espagne il y a le "must" du docteur spécialiste de ces produits qui n'a jamais vraiment été inquiété. Donc résultat logique.

  • Ouais;;; bof, ça marche contre n'importe quelle équipe le centre en retrait, ce n'est ni un secret, ni une trouvaille.

  • il n est pas asser intelligent pour trouver sa tout seul monsieur cou de tete

    Mais vu votre orthographe, vous ne n'êtes certainement pas une lumière

    fo revoiyez vot francé !!!non?

    Commentaire d'un débile qui s'affiche !!!

    soillé pa méchen avec Maria. Son QI haie 2 fois plus élevé queue ceului de zizou........

    certains n'ont rien dans la tête elle sonne creux lol.........

  • Comme toujours Zidane est au top, il impose le respect à ses joueurs, il a leur confiance et il se révèle impérial dans son analyse du jeu de l'adversaire. Chapeau.

    Je suis parfaitement d'accord avec vous ! Jeune joueur, ZIDANE était plutôt introverti. D'une certaine façon JACQUET l'a protégé dès 1996. Renfermé et timide il a terriblement progressé au point de devenir sociable et réactif en tous points. Il est devenu l'homme fort que personne n'attendait en tant qu'entraineur de haut niveau !