Cette fois, City peut vraiment trembler

Cette fois, City peut vraiment trembler©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 16 mai 2019 à 10h59

Comme pressenti depuis le début de la semaine, Manchester City a vu l'UEFA ouvrir une enquête pour non-respect du fair-play financier. Le cas du club anglais a été déféré à la chambre de jugement de l'Instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA (ICFC).

« Le club de Manchester City est déçu, mais malheureusement pas surpris ». C'est par cette accroche que le club mancunien a réagi ce jeudi à la décision de la CFCB de porter le cas des champions d'Angleterre devant la chambre de jugement de l'Instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA (ICFC). Un coup dur pour Manchester City qui est donc clairement visé pour violation et non-respect du fair-play financier. Malgré tout les Citizens continuent de clamer leur innocence et leur bonne foi. « Manchester City est entièrement confiant quant à l'issue positive de son action lorsque la question sera examinée par un organe judiciaire indépendant. L'accusation d'irrégularités financières reste entièrement fausse et le renvoi du CFCB IC ne tient pas compte de l'ensemble des preuves irréfutables fournies par le Manchester City FC à la Chambre.»

Leterme veut faire tomber City

Pour rappel une enquête a été ouverte à l'encontre du club le 7 mars dernier après certaines révélations publiées lors des Football Leaks. En 2014, le club mancunien avait déjà été condamné à une amende de 60 millions d'euros (dont 20 fermes) pour ne pas avoir joué le jeu dans le cadre du respect du fair-play financier. Depuis le début de la semaine les rumeurs vont bon train concernant une sanction à venir et la volonté d'arriver à ses fins pour le comité de réglementation. Ce dernier, dirigé par l'ancien Premier ministre belge Yves Leterme, fait pression pour que les Slyblues de Pep Guardiola soient exclus de toutes compétitions européennes pendant un an. La décision finale est désormais entre les mains de l'ICFC qui n'a pas dévoilé quand elle rendra son verdict.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.