C1 : Les choses sérieuses commencent pour Nice

C1 : Les choses sérieuses commencent pour Nice©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 25 juillet 2017 à 17h50

Nice entame sa campagne européenne mercredi soir face à l'Ajax Amsterdam.

Contrairement à l'année dernière, Nice vient de boucler une préparation estivale convaincante. Une seule défaite contre le Slavia Prague et quatre victoires forcément importantes pour la confiance au moment de lancer officiellement l'exercice 2017-18 ce mercredi soir (20h45). Les Aiglons accueillent l'Ajax Amsterdam dans le cadre du troisième tour préliminaire aller de la Ligue des Champions. Un match historique et capital, qui peut grandement déterminer la suite de la saison du Gym. Voilà pourquoi en conférence de presse, ce mardi après-midi, Lucien Favre a voulu tourner la page de la saison 2016-17 exceptionnelle des coéquipiers de Mario Balotelli. « Cette troisième place, on l'a savourée. C'était une saison fantastique. Peut-être exceptionnelle, peut-être pas. Mais c'est le passé, maintenant il faut aller de l'avant. Une autre saison commence, c'est la Coupe d'Europe. La philosophie reste la même mais il y a un tas de choses à améliorer, collectives et individuelles. »
Favre : « Ce qui compte, c'est qu'on joue »
Toujours focalisé sur le jeu produit par son équipe, l'entraîneur suisse n'entend pas révolutionner sa méthode à l'orée de cette nouvelle saison. « Il faut être concentré, dans le bon sens du terme, mais on ne va pas changer notre philosophie, quelle que soit l'équipe en face. On devra être concentré mais aussi relâché, parce qu'il faut jouer. Ce n'est pas tout à fait la même chose, car c'est un match de coupe. Mais ce qui compte, pour moi, encore une fois, c'est qu'on joue. Et dans le terme "jouer", il y a tout, pas seulement le ballon », poursuit l'ancien coach du Borussia Mönchengladbach.
Favre : « L'Ajax, ça court beaucoup »
Avec l'Ajax Amsterdam, Nice a tiré du lourd pour ce troisième tour préliminaire. Un palier que les clubs français ont toujours franchi depuis qu'ils sont contraints de passer par là, à savoir depuis 2013-14. Finaliste de la Ligue Europa en juin dernier, le club néerlandais a toutefois perdu plusieurs joueurs cet été, à l'instar de Bertrand Traoré, Kenny Tete ou Davy Klaassen, sans compter le malheureux Abdelhak Nouri, victime d'un malaise cardiaque il y a trois semaines. « L'Eredivisie est très physique, rappelle Lucien Favre. Et on voit comment l'Ajax joue : ça court beaucoup, il y a un énorme pressing, d'énormes courses de retour, des duels. Ils acceptent volontiers les un contre un, les arrières vont vite... » Un tas d'atouts dont devront se méfier les Niçois. Mais avec Favre, ils sont prévenus.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - C1 : Les choses sérieuses commencent pour Nice
  • les choses sérieuses commencent....quant aux plaisanteries ce sera lors du Grand Nettoyage de Printemps qui saison après saison depuis 60 ans (et oui !) est le lot des clubs français en coupe d'Europe.....

    Vous êtes fatiguant avec vos critiques incessantes!!

    ce ne sont pas des critiques mais un simple constat que les medias et les supporters se gardent bien d'établir....ce qui est fatiguant, c'est la réalité évidente et bien triste concernant ce foot français plus que surfait et très fanfaron