Bayern Munich : Nagelsmann victime d'un malaise avant le match contre le Benfica

Bayern Munich : Nagelsmann victime d'un malaise avant le match contre le Benfica©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 21 octobre 2021 à 10h00

En Ligue des Champions, le Bayern Munich a signé une nouvelle très large victoire, cette fois sur la pelouse du Benfica Lisbonne (0-4). Pourtant, le club munichois était privé de son entraîneur Julian Nagelsmann, victime d'un malaise avant la rencontre.



Le Bayern Munich n'a pas semblé très perturbé ce mercredi soir. Pourtant, à l'occasion de la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, le club bavarois, qui s'est largement imposé sur la pelouse du Benfica Lisbonne (0-4), n'était pas coaché par son entraîneur habituel, mais bien par Dino Toppmöller, l'adjoint de Julian Nagelsmann. Et pour cause, ce dernier, qui souffrait d'une infection grippale, avait également été victime d'un malaise avant cette rencontre. A l'issue de cette nouvelle très large victoire des Munichois, lors de la traditionnelle conférence de presse d'après-match et dans des propos rapportés par l'AFP, Toppmöller est notamment revenu sur l'absence de Nagelsmann : « Je l'ai vu hier à l'hôtel et on m'a juste dit avant le match qu'il ne pourrait pas être sur le banc. Le match avait déjà été préparé sous ses ordres et à la mi-temps nous avons corrigé ce qu'il y avait à corriger. En seconde période, j'ai été en contact avec lui, il a été à l'origine des changements. Je crois que je l'ai bien remplacé et je suis content de la victoire. »

« Avec plus de calme... »

Sans leur coach habituel, les partenaires de Robert Lewandowski, qui a d'ailleurs inscrit son cinquième but dans la compétition cette saison, ont, encore une fois, déroulé, au niveau du tableau d'affichage. « Nous sommes bien rentrés dans le match en réussissant à imposer une pression. Je crois que nous avons fait le nécessaire pour marquer dès la première période. Au retour des vestiaires, avec plus de calme, nous avons réussi à faire la différence, le premier but a eu l'effet d'un ouvre-boîte. Je pense que d'une façon générale, c'est une victoire méritée », a également notamment ajouté Toppmöller. Après trois journées déjà disputées dans cette saison 2021-22 de Ligue des Champions, le club bavarois en est donc désormais à trois victoires, mais également et surtout douze buts marqués pour zéro encaissé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.