Bayern Munich : Nagelsmann et Müller évoquent les retrouvailles avec Lewandowski

Bayern Munich : Nagelsmann et Müller évoquent les retrouvailles avec Lewandowski©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le lundi 12 septembre 2022 à 21h50

Le retour de Robert Lewandowski à l'Allianz Arena (mardi, 21 heures) a évidemment alimenté la conférence de presse de Julian Nagelsmann et Thomas Müller qui ont expliqué redouter le nouvel avant-centre du Barça avant les retrouvailles en Ligue des Champions.


Le Bayern Munich va retrouver un attaquant qu'il connaît par cœur. L'Allianz Arena sera mardi soir le théâtre d'un choc entre le Bayern et le Barça pour la compte de la 2ème journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions et Robert Lewandowski devrait en être le protagoniste principal, au moins concernant l'avant-match. Après huit ans passés au Bayern Munich, l'attaquant polonais retrouvera en effet ses anciens coéquipiers sous le maillot du Barça. Fort de ses 344 réalisations durant sa période en Allemagne, il sera à surveiller comme le lait sur le feu.

Upamecano pour minimiser l'impact de Lewandowski ?

Alors que Matthijs de Ligt et Lucas Hernandez ont été alignés en charnière centrale lors du premier succès du Bayern face à l'Inter Milan dans la reine des compétitions de clubs (0-2), Julian Nagelsmann, qui a hâte de retrouver Lewandowski, a confié une hésitation sur sa composition. Dayot Upamecano, qui a "toujours bien défendu contre lui quand il jouait à Leipzig", pourrait être aligné afin de neutraliser du mieux possible celui qui a inscrit un triplé face au Viktoria Plzen pour sa première avec le Barça dans le tournoi (5-1).


Mané plaisante avec Müller

Ancien partenaire du natif de Varsovie, Thomas Müller a plaisanté en indiquant que Sadio Mané, la recrue star du Bayern, lui avait dit "de penser à ne pas faire de passes à Lewandowski". L'objectif majeur de la soirée a été fixé par le champion du monde 2014 : "Ça devient facile pour lui quand il s'approche de la surface, dès qu'il est en position de frappe. C'est ce que nous devons empêcher". Sans doute plus facile à dire qu'à faire...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.