Basaksehir : le président rassurant envers le PSG

Basaksehir : le président rassurant envers le PSG

Axel Allag, publié le mardi 27 octobre 2020 à 16h36

Le contexte géopolitique assez difficile entre la Turquie et la France ne devrait pas avoir une influence importante sur la rencontre entre Basaksehir et le PSG, mercredi soir en Ligue des Champions, a indiqué Goksel Gumusdag, le président du club turc.

Dans le cadre de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le PSG se déplace sur la pelouse d'Istanbul Basaksehir, mercredi soir (18h55). Le timing n'est pas le plus idéal étant donné le contexte tendu entre la Turquie et la France sur le plan géopolitique.


En effet, les propos tenus par Emmanuel Macron au sujet des caricatures de Mahomet ont déclenché une grande indignation dans de multiples pays du Moyen-Orient. Recep Tayyip Erdogan a lui ciblé Macron de façon directe : "Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est : allez d'abord faire des examens de santé mentale".

"Accueillir le PSG de la meilleure façon possible"

Forcément, dans ce contexte, le PSG peut s'attendre à un climat spécial, mais Goksel Gumusdag, le président d'Istanbul Basaksehir, a adressé un message rassurant envers le club francilien. "Nous allons aller sur le terrain et faire tout notre possible pour accueillir le PSG de la meilleure façon possible. Le PSG est un club ami, en particulier le président du club, Nasser Al-Khelaïfi. Par conséquent, nous serons très heureux de jouer un si grand club mondial", a-t-il indiqué dans des propos relayés par Canal Supporters.

Sur le plan purement sportif, Basaksehir s'était incliné lors de la première journée de la Ligue des Champions face au RB Leipzig (2-0), alors que le PSG, lui, avait cédé devant Manchester United au Parc des Princes (2-1). Il va sans dire qu'une victoire apparaît, déjà, comme primordiale pour les joueurs dirigés par Thomas Tuchel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.