Valenciennes version 2017-18

Valenciennes version 2017-18©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 08h35

C'est l'heure de la reprise pour les clubs de Ligue 2. Le championnat va reprendre ses droits le 28 juillet prochain, et c'est donc l'heure de faire un tour d'horizon des forces en présence. A chaque jour son club et aujourd'hui, place à Valenciennes.

L'histoire :
Fondé en 1913 (USVA), le club adhère au professionnalisme en 1933, commence en Division 2 et finit 7eme avant de grimper en première division l'année suivante après une deuxième place derrière Metz. Immédiatement relégué, le club nordiste remonte en 1937-38 avant de faillir à nouveau avant la deuxième guerre mondiale. Durant dix ans à partir de 1945, VA évolue en D2 et réussit l'exploit d'atteindre la finale de la Coupe de France en 1951 (défaite 3-0 face au RC Strasbourg). Remonté parmi l'élite, le club va ensuite alterner entre les deux principales divisions. Au bord du gouffre, il est sauvé par Jean-Louis Borloo en 1986 et devient l'USVAA après la validation du plan de reprise par le TGI en février 1987. Didier Six revient alors au club pour l'aider.

Puis ce sont les années sombres avec l'affaire OM-VA en 1993, la descente en D2 puis National en 1994 et la relégation administrative en CFA accompagnée du dépôt de bilan. Le 1er avril 1996, place au VAFC qui va remonter progressivement. Sacré champion de L2 en 2006 (second titre après 1972) sous l'impulsion de Steve Savidan (meilleur buteur avec 17 réalisations), le club passe du National à la L1 en deux ans. Huit ans après, il revient en L2 en 2014 et se voit placé en redressement judiciaire. Finalement sauvé, le VAFC évite la CFA et nomme un nouveau président : Eddy Zdziech.

La saison dernière :
Après une belle entame, une victoire sur Clermont (2-0) et un nul à Sochaux (0-0), VA, 6eme après trois journées puis 7eme, a enchainé les nuls et encaissé plusieurs défaites qui l'ont petit à petit relégué au classement et fait basculer dans la seconde moitié. 15eme de fin février à début avril, le club nordiste a connu un petit sursaut avant d'achever l'exercice 2016-17 à la 14eme place avec 45 points (10 victoires, 15 nuls, 13 défaites) et une différence de buts... nulle (44 buts inscrits, 44 encaissés). Le seul club de Ligue 2 dans ce cas-là.

Le mercato estival :
Arrivées : Guezoui (Quevilly-Rouen), Ramaré (Sochaux), Dos Santos (Strasbourg), Mauricio (Boulogne-sur-Mer), Mothiba (prêt, Lille), Pierre-Charles (AC Ajaccio), Quenum (Avranches), Thiago (Troyes), Aloé (libre, Marseille)

Départs : Da Costa (Strasbourg), Niakhaté (Metz), Tameze (Nice), Kaboré (Boulogne-sur-Mer), Aloé (retour de prêt, Marseille), Fulgini (Angers), Ciss (Angers), Butin (libre, Brest).

L'entraîneur :
Ancien défenseur yougoslave (61 sélections, 6 buts), Faruk Hadzibegic a évolué au FK Sarajevo (1975-1985) et Betis Séville (1985-87) avant de jouer en France plusieurs années à Sochaux (1987-1994) et Toulouse (1994-95). Il a ensuite rapidement embrassé la carrière d'entraineur à Sochaux en 1995 avant de diriger la Bosnie et de passer par le Betis Séville, Troyes et plusieurs clubs turcs. Revenu en France en 2007 à Niort, il a enchainé les expériences à Dijon, Bastia, Arles-Avignon et entraine Valenciennes depuis janvier 2016.

Les principales affiches :
6eme journée (08/09/2017) : Nancy - Valenciennes (match retour le 02/02/2018)
7eme journée (15/09/2017) : Valenciennes - Lens (match retour le 09/02/2018)
9eme journée (22/09/2017) : Valenciennes - Auxerre (match retour le 23/02/2018)
12eme journée (20/10/2017) : Bastia - Valenciennes (match retour le 16/03/2018)
14eme journée (03/11/2017) : Valenciennes - Brest (match retour le 06/04/2018)
16eme journée (24/11/2017) : Valenciennes - Lorient (match retour le 28/04/2018)
17eme journée (28/11/2017) : Sochaux - Valenciennes (match retour le 24/04/2018)
19eme journée (15/12/2017) : Reims - Valenciennes (match retour le 04/05/2018)

Objectif 2017-18 : « entre la 6eme et 10eme place »
Valenciennes, qui a vendu ses meilleurs éléments (Da Costa, Niakhaté, Tameze, Fulgini), visera la première moitié du classement selon son président Eddy Zdziech. « On est des compétiteurs. On vise la première moitié de classement. On a vécu des années compliquées. On va finir de payer les dettes cette saison », a confié le patron valenciennois. Pour cela, le club comptera notamment sur la recrue Guezoui, élu meilleur joueur de National la saison passée et auteur de 15 buts.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU