L2 - Valenciennes : Le VAFC voit verser 364 000 euros à Bernard Casoni

L2 - Valenciennes : Le VAFC voit verser 364 000 euros à Bernard Casoni©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 30 novembre 2017 à 12h53

Bernard Casoni, l'ancien entraîneur de Valenciennes, a obtenu 364 000 euros en appel, jeudi matin, pour la rupture abusive de son contrat lorsqu'il était en poste au VAFC.

Jeudi matin, la chambre d'appel sociale de Douai a rendu son délibéré en ce qui concerne l'affaire qui opposait Valenciennes, actuellement onzième de Ligue 2, à son ancien entraîneur Bernard Casoni. Ce dernier s'est vu octroyer une indemnité de rupture abusive de 340 000 euros, en plus de 22 000 euros de dommages et intérêts et de 2000 euros au titre de l'article 700 du code de procédure civile.
Valenciennes condamné pour la deuxième fois en un mois
Le technicien passé par Lorient avait été évincé par le VAFC en février 2015. Les prud'hommes de Valenciennes lui avaient alors alloué 66 173 euros d'indemnités en première instance, et avaient débouté le club de ses demandes et accusations de faute grave. Casoni demandait alors 1,3 millions d'euros dont 600 000 euros pour les salaires. Ce jeudi, la Cour n'est pas allée jusque-là mais a tout de même fortement alourdi son premier jugement. A noter que Valenciennes a déjà versé plus de 400 000 euros à MM. Pelluault, Pollet et Legrand pour licenciement abusif. Le tout en un mois...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.