L1 - Troyes : Benjamin Nivet a " beaucoup de chances " de prolonger

L1 - Troyes : Benjamin Nivet a " beaucoup de chances " de prolonger©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 28 mai 2017 à 23h35

Benjamin Nivet a largement ouvert la porte à une prolongation de contrat d'une saison avec Troyes après la validation de la montée de l'ESTAC en L1 dimanche aux dépens de Lorient. Pour Jean-Louis Garcia, son entraîneur, elle ne fait même aucun doute.

Tout concorde pour que Benjamin Nivet vive une douzième saison à Troyes. C'est lui, par son but dans le temps additionnel lors du barrage aller contre Lorient jeudi (2-1), qui a envoyé l'ESTAC en L1, même s'il a fallu que les Aubois tiennent leur maigre avantage pendant tout le match retour au Moustoir dimanche (0-0). C'est lui qui symbolise la réussite d'un club remontant dans l'élite un an seulement après sa relégation sans gloire au bout d'une saison à 26 défaites. C'est lui qui sort de l'une de ses meilleures saisons statistiques, à 40 ans (10 buts et 8 passes décisives toutes compétitions confondues). Alors pour Jean-Louis Garcia, ça ne fait pas de doute : le natif de Chartres rempilera pour une saison supplémentaire la saison prochaine. « On va faire année après année. Mais la saison prochaine en tout cas, il sera avec nous », a lâché l'entraîneur troyen au micro de Canal+ Sport.
« Ce sera dur de quitter ce groupe »
Interrogé dans la foulée, Nivet était visiblement pris de court. Mais il n'en était pas moins enchanté par cette idée. « Il ne m'en a pas parlé avant, mais ce sera dur de quitter ce groupe, parce qu'on a vécu une saison fantastique. Pouvoir faire encore une année supplémentaire à mon âge, avec les émotions que j'ai encore vécus cette saison et le quotidien dans le vestiaire, il y a beaucoup de chances pour que je continue. Mais on n'en a pas du tout parlé parce que la priorité, c'était vraiment de faire ce coup. » Il n'y a participé que lors de la dernière demi-heure, quand sa qualité technique a permis de mettre enfin le pied sur le ballon. Une de ses passes lumineuses dont il a le secret a même envoyé Samuel Grandsir dans un face-à-face avec Benjamin Lecomte qui aurait scellé le sort du match plus tôt s'il avait été gagné (84eme).
Nivet a déjà 313 matchs en L1
La délivrance n'en était que plus forte au coup de sifflet final. Tout à sa joie, Nivet n'en revenait pas. « On va voir pour ma situation personnelle, mais à 40 ans, je pensais ne pas vivre encore des émotions comme celles-là. Rejouer en L1, je ne l'imaginais pas. Maintenant que j'en ai peut-être la possibilité, on va voir avec le coach et le président, on va voir aussi ce que j'ai envie de faire. Je ne sais pas encore, priorité à fêter ce titre, euh cette montée, la savourer et on verra après. » Dire qu'il pourrait à compter du mois d'août améliorer son total de 313 matchs dans l'élite en carrière. « Je ne l'aurais jamais cru, parce qu'on était dans une intersaison complètement folle. Ç'a été super bien géré. Rejouer à 41 ans en L1, ce serait un rêve. » Le rêve a rarement été aussi proche de rejoindre la réalité.

A voir aussi :
>>>Le compte-rendu du match
>>>Le film du match

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.