Wing Sang Li ne lâche pas la présidence du FC Sochaux

Wing Sang Li ne lâche pas la présidence du FC Sochaux©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 23 avril 2019 à 15h40

La tendance n'est toujours pas à la clarté autour de la présidence du FC Sochaux. Dans un communiqué, Wing Sang Li a affirmé que c'était toujours lui le seul capitaine à bord du navire franc-comtois.

Les scénaristes d'House of Cards n'ont qu'à bien se tenir, le FC Sochaux propose une nouvelle série à rebondissements autour d'un poste de président. Le club franc-comtois est secoué par son actionnaire majoritaire Tech Pro. Annoncé en-dehors de l'organigramme sochalien, Wing Sang Li persiste à déclarer qu'il est le seul président. Pour la seconde fois en moins d'un mois. Un peu plus tôt au mois d'avril, il y avait déjà eu un premier départ avorté de Wing Sang Li, le président du pensionnaire de Ligue 2. Il était finalement resté en place, quittant son siège au conseil d'administration de l'entreprise en faillite sans pour autant abandonner la présidence du club de football. Le tout sur un fond de vente du club. En ce week-end pascal, Frederic Dong Bo, le président de Tech Pro Technology s'est une nouvelle fois auto-proclamé président du club de football. Reprenant tous les pouvoirs de celui qui est tant décrié à Bonal. « Je suis dorénavant le président de Tech Pro donc je suis le président du FCSM, avait-il notamment annoncé à RTL. M.Li est en faillite personnelle. Il n'a plus de fonctions. Ce sont les faits. Je suis donc légalement président du FCSM. M.Li n'a plus aucune légitimité pour vendre le club, le diriger ou parler au nom de mon conseil d'administration. Il n'a plus de fonction, zéro fonction. » Mais c'était sans compter sur un nouveau rebondissement.

« Les déclarations de Mr Dong sont donc nulles et malencontreuses » selon Li

Dans un communiqué relayé par L'Est Républicain ce mardi, Wing Sang Li campe sur ses positions. Il est le président du FC Sochaux et Frederic Dong Bo n'a aucun pouvoir sur la structure sportive. « Dans le dossier interne de nomination, il y a toutes les quatre signatures des administrateurs Donc, je suis de facto dans le rôle et le droit que l'on m'a conférés de prendre la gérance quotidienne du FC Sochaux en tant que président. Les déclarations de Mr Dong sont donc nulles et malencontreuses et laissent l'interrogation du bien fondé quant au préjudice que cela porte aux joueurs, staffs et personnels et qui se battent au quotidien depuis plusieurs semaines avec mérite pour sportivement stabiliser le club avec le bon travail d'Omar Daf depuis son arrivée. Je continuerai d'être présent et d'apporter tout mon soutien au groupe et aux joueurs et supporters du club », annonce le propriétaire chinois du club. Jusqu'au prochain rebondissement...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.