Le FCSM s'estime lésé par l'arbitrage

Le FCSM s'estime lésé par l'arbitrage©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 23 septembre 2017 à 00h29

Sévèrement battu sur sa pelouse par l'AC Ajaccio (1-6), Sochaux s'est insurgé contre l'arbitrage. En cause : les deux cartons rouges délivrés en moins de trente minutes aux Lionceaux.

Sochaux ne digère pas. Balayé par l'AC Ajaccio à Bonal ce vendredi (1-6), le club doubiste s'est fendu d'un communiqué à l'issue de la rencontre afin de dénoncer les décisions arbitrales. Mickaël Alphonse et Jeando Fuchs ont chacun reçu un carton rouge pour le moins sévère et ont dû rejoindre les vestiaires avant même la demi-heure de jeu. Les Corses ont ensuite déroulé et menaient 1-5 à la pause.

Voici le communiqué intégral publié sur le site officiel des Lionceaux : « Le FCSM n'a pas pour habitude de remettre en cause le résultat des matches qui ont été joués, de trouver des excuses à son équipe quand elle est défaite ou d'accuser qui que ce soit suite à un résultat défavorable.

Le scénario qui s'est joué sur la pelouse du Stade Bonal ce vendredi 22 septembre, lors de l'accueil de l'AC Ajaccio pour le compte de la 9e journée de Domino's Ligue 2, ne peut toutefois laisser le club sans réaction.

Tout en sachant toute réclamation vaine, le FC Sochaux-Montbéliard tient à signaler qu'il estime injuste le traitement dont il a fait l'objet, deux de ses joueurs ayant été expulsés alors que de nombreuses décisions arbitrales ont entraîné la fureur des spectateurs présents au Stade Bonal.

Le club est par ailleurs déterminé à défendre ses joueurs avec énergie devant les instances disciplinaires de la LFP. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU