L2 - Sochaux : Vers un rachat par le Deportivo Alavés ?

L2 - Sochaux : Vers un rachat par le Deportivo Alavés ?©Media365

Rémi Farge, publié le lundi 16 avril 2018 à 16h35

Quinzième de Liga, le Deportivo Alavés serait sur le point de racheter le FC Sochaux-Montbéliard (L2) selon le média local Noticia de Alava. Le club franc-comtois est dans une situation très difficile depuis son rachat par Ledus.

L'article publié ce lundi par Noticias de Alava va produire l'effet d'une bombe dans le Doubs. Selon le média espagnol, le Deportivo Alavés négocierait actuellement le rachat d'un club de Ligue 2. La description du club en question ne fait guère de doute : place forte du football français, criblé de dettes, et dirigé par un président chinois très contesté par les supporters. Un bon résumé de la situation du FC Sochaux-Montbéliard actuellement. Dans cet article, on apprend que le Deportivo Alavés deviendrait propriétaire du FCSM en l'échange de la prise en charge de la dette du club franc-comtois. Une dette importante (presque 5M€ de déficit sur la saison 2016-17) qui a récemment conduit la DNCG à brandir la menace d'une relégation à titre conservatoire à l'encontre du club présidé par Wing-Sang Li depuis trois ans. Plusieurs candidats s'étaient déclarés pour reprendre Sochaux, et notamment en entrepreneur local du nom de Pierre-Arnaud Rollin. Mais Wing-Sang Li, qui a toujours nié son intention de céder le club, aurait finalement opté pour une vente au club d'Alavés, si l'on en croit Noticias de Alava. Le club espagnol, dirigé par le groupe Baskonia, s'est d'ailleurs fait une spécialité dans le rachat de clubs européens pour développer une sorte de réseau s'influence. Cela a notamment déjà été le cas en Croatie, avec le NK Rudes, et en Finlande avec le JS Hercules. Père fondateur du professionnalisme en France, le FC Sochaux pourrait donc devenir un club satellite.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.