Nîmes n'a pas dit son dernier mot dans le dossier Téji Savanier... qui est très convoité

Nîmes n'a pas dit son dernier mot dans le dossier Téji Savanier... qui est très convoité©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 26 mai 2019 à 19h57

Selon L'Equipe, les prétendants se multiplient pour Téji Savanier, Montpellier en tête. Mais le milieu de terrain nîmois aurait également reçu une proposition du NO qui le ferait réfléchir.

Qui aurait imaginé, il y a un an en arrière, que Téji Savanier serait l'un des feuilletons du Mercato français lors de l'été 2019 ? Certainement personne. Pourtant, un an après une première saison extrêmement convaincante dans l'élite et un titre de meilleur passeur de Ligue 1 (13 passes), le milieu de terrain du Nîmes Olympique va bel et bien devoir étudier de nombreuses possibilités pour son avenir. Comme le rappelle L'Equipe, Montpellier a ainsi fait de meneur de jeu sa priorité dans l'entrejeu, pour compenser le départ annoncé d'Ellyes Skhiri. A l'inverse, l'intéressé se rapprocherait encore un peu plus de sa famille en choisissant cette destination, tout en rejoignant un club d'un niveau au-dessus et prêt à multiplier son salaire par 2,5 selon le quotidien.

Saint-Etienne et plusieurs clubs européens sur Savanier

Mais ce n'est pas tout, puisque Saint-Etienne, qui a décroché son ticket pour la prochaine Ligue Europa, serait également très intéressé par le profil du joueur de 27 ans. Sans compter sur les très probables sollicitations de plusieurs clubs européens, dont certains l'ont supervisé à plusieurs reprises. Le NO ne compte en tout cas pas brader son joyau, à qui il reste encore trois ans de contrat, et demanderait au moins 10 millions d'euros, quand le MHSC, par exemple, en proposerait au maximum 6.

Nîmes prêt à augmenter le salaire de Savanier ?

Et la possibilité de rester chez les Crocos ? Cela ne semble clairement pas être la tendance. Mais ce n'est peut-être pas impossible. Toujours selon L'Equipe, les dirigeants nîmois auraient laissé entendre à leur joueur, lors du réunion tenue jeudi avec le directeur sportif Laurent Boissier, qu'ils pourraient être prêts à un "effort exceptionnel" pour le conserver, à savoir s'aligner sur la proposition salariale de Montpellier. Ce qui aurait possiblement changé la donne dans l'esprit de Savanier...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.