Est-ce déjà trop tard pour l'ASNL ?

Est-ce déjà trop tard pour l'ASNL ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 21 septembre 2018 à 09h57

Comme Nancy cette saison, qui compte sept défaites en autant de matchs, d'autres clubs ont connu des débuts de saison très compliqués en Ligue 2. Mais certains ont su s'en relever.

Avec un bilan alarmant de zéro point pris en sept matchs de Ligue 2, l'AS Nancy-Lorraine semble être déjà condamnée à l'exploit pour réussir à se maintenir en fin de saison. Seulement, à l'image d'autres équipes depuis 1995, un mauvais début de saison n'est pas toujours synonyme de relégation en division inférieure.

Nîmes, Lens, Beauvais : de bons exemples à suivre


Pour ne pas perdre espoir, Nancy pourrait s'inspirer des parcours de Lens, Nîmes et Guingamp ces dernières saisons ou encore de Gueugnon et Beauvais, encore plus loin en arrière. L'an dernier, le RC Lens avait réussi à garder sa place en Ligue 2 dans les dernières journées après avoir débuté la saison comme Nancy avec sept matchs perdus en autant de rencontres. Guingamp avait connu un cas similaire en commençant la saison 2008 sans la moindre victoire en sept journées, mais les Bretons étaient parvenus à terminer la saison dans le milieu du classement.

Mais la meilleure performance dans le domaine revient à Nîmes. Condamnés à débuter la saison 2015-16 avec huit points de pénalité suite à l'affaire des matchs truqués, les Crocos avaient réussi à se maintenir en finissant 14emes alors qu'ils ne comptaient encore aucune victoire avant la 8eme journée de Ligue 2. Parmi les plus belles remontées, en 2002, on peut citer Gueugnon, qui avait accroché la 11eme place après n'avoir pris qu'un seul point sur les sept premières journées. Beauvais avait également fait très fort en finissant à la 7eme place lors de la saison 1996-97 alors que le club de l'Oise n'avait pas gagné un seul de ses sept premiers matchs.

Bastia, Strasbourg, Alès : les mauvais exemples


S'il y a quand même de l'espoir pour l'ASNL, le club lorrain n'est pas non plus à l'abri de passer une saison entière en tant que lanterne rouge. En 2013, le CA Bastia avait terminé la saison bon dernier avec seulement quatre victoires et avait attendu la 14eme journée pour remporter sa première rencontre de championnat. Un cas similaire à Strasbourg en 2009, qui n'avait pas pu mieux faire que de terminer 19eme après un début de saison compliqué (3 matchs nuls en 7 rencontres).

La saison 1995-96 de l'Olympique d'Alès est également à oublier. Le club du Gard, aujourd'hui en National 3, avait connu sa première victoire au moment de la 20eme journée. Les Olympiens avaient passé toute la saison en position de lanterne rouge à une époque où une saison de Ligue 2 se jouait en 42 matchs ! Pour faire mieux et espérer décrocher un premier résultat positif cette saison, Nancy va devoir s'imposer sur la pelouse du Gazélec Ajaccio ce vendredi soir (20h00).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.