Football - Ligue 2 St Étienne/Rodez après-match

Amiens SC
Annecy
Bastia
Bordeaux
Caen
Dijon
Grenoble
Guingamp
Laval
Le Havre
Metz
Niort
Nîmes
Paris FC
Pau
Quevilly-Rouen
Rodez
Sochaux
St Étienne
Valenciennes
Ligue 215ème journée
Stade Geoffroy-Guichard - Arbitre P. Legat
  1. 59′ Rajot
  2. 52′ Senaya
Journaliste : Vinay Paul

, publié le 12 novembre

Seulement deux semaines après l'élimination de Saint-Etienne en Coupe de France par Rodez, les Verts ont une nouvelle fois subi la loi des Ruthénois en Ligue 2 ce samedi.



Décidément, Rodez porte malheur à Saint-Etienne. Deux semaines auparavant, les Ruthénois étaient venus éliminer les Verts dans leur antre de Geoffroy-Guichard au 7me tour de la Coupe de France. Ce samedi en match d'ouverture de la 15eme journée de Ligue 2, le RAF a récidivé, matant l'ASSE devant son public sur le score de 0-2. Un second revers consécutif pour les Foréziens, scotchés à la 19eme et avant-dernière place du classement. Le scénario du jour, fatal aux hommes de Laurent Battles, a rendu fou de rage le public du Chaudron. Moqueurs à l'encontre de sa propre équipe, les supporters ont porté des masques de clown en seconde période lorsque la situation a tourné au vinaigre.


La catastrophe a débuté au retour des vestiaires lorsque Marvin Senaya, suite à un service de Clément Depres, a trompé Matthieu Dreyer d'un tir croisé passant entre les jambes du gardien de but (0-1, 54eme). Et la malchance s'est davantage acharnée avec le but contre son camp d'Anas Namri à l'heure de jeu sur un coup franc vicieux de Lorenzo Rajot (0-2, 60eme). Passablement énervés par la tournure des évènements, les Verts ont alors perdu leurs nerfs. Coupable d'une faute sur Killian Corredor, Jimmy Giraudon a écopé d'un carton jaune, exacerbant sa colère noire. Il a alors tapé de la main sur le dos de l'attaquant ruthénois, provoquant un attroupement et par conséquent une second avertissement synonyme d'expulsion (68eme).

Malgré cette infériorité numérique, Jean-Philippe Krasso (83eme) et Lenny Pintor ont tenté de sonner la révolte. En vain toutefois. Le capitaine a buté sur un excellent Lionel Mpasi Nzau tandis que le second nommé a trouvé le montant droit du portier du RAF, en réussite totale ce samedi. Le Congolais et Rodez (16eme) quittent provisoirement la zone rouge au bénéfice de cette victoire, avec un point d'avance sur le premier relégable, Dijon à égalité avec Nîmes. C'est le premier succès des Aveyronnais depuis six rencontres de Ligue 2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.