Football - Ligue 2 Quevilly-Rouen/Monaco après-match

Ajaccio
Amiens SC
Auxerre
Bastia
Caen
Dijon
Dunkerque
Grenoble
Guingamp
Le Havre
Nancy
Niort
Nîmes
Paris FC
Pau
Quevilly-Rouen
Rodez
Sochaux
Toulouse
Valenciennes
Coupe de FranceRound of 32
Stade Robert Diochon - Arbitre A. Gautier
  1. 43′ Sidibé
  1. 58′ Volland
  2. 37′ Volland
  3. 33′ Ben Yedder
Journaliste : Bruno Ahoyo

, publié le 2 janvier

L'AS Monaco, parfaitement concernée, l'a emporté à Quevilly-Rouen dimanche, en seizièmes de finale de Coupe de France (1-3).

Pour son premier match sans Niko Kovac, remplacé sur le banc par l'intérimaire Stéphane Nado en attendant la nomination de Philippe Clement - le coach de Bruges, présent dans les tribunes du stade Robert-Diochon -, l'AS Monaco a largement fait le travail en allant se qualifier en Coupe de France sur la pelouse d'un club de Ligue 2, en l'occurrence Quevilly-Rouen (1-3). Wissam Ben Yedder a ouvert le score sur penalty peu après la demi-heure de jeu (33eme) et Kevin Volland lui a très vite emboîté le pas (0-2, 37eme), ce qui laissait les locaux groggy. Mais pas longtemps, puisque le but de Kalidou Sidibe juste avant la pause (1-2, 43eme) pouvait là aussi faire vaciller les Monégasques. Au lieu de quoi, Volland a entériné l'affaire avec un doublé aux alentours de l'heure de jeu (1-3, 58eme).

L'ASM a su s'éviter toute résonance supplémentaire et superflue au vu du contexte, contre l'équipe dirigée par son ancien joueur Bruno Irles - sans doute pas pour longtemps, puisque ce dernier est annoncé avec de plus en plus d'insistance à Troyes pour succéder à Laurent Batlles. Nado, pour ce match de dépannage, a "trouvé les joueurs hyper concentrés et concernés, très pros et capables d'être très vite focus" : "On a bien reproduit le plan de jeu qu'on avait travaillé, ils ont été consciencieux. On avait une équipe très jeune, je n'ai pas senti les garçons troublés, mais au contraire très impliqués toute cette fin de semaine." Prochaine étape pour Monaco, a priori avec son nouvel entraîneur belge, dans une semaine à Nantes pour le grand retour de la Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.