Mise à pied pour Douchez

Mise à pied pour Douchez©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 02 novembre 2017 à 19h38

Accusé de violences présumées sur une femme, Nicolas Douchez a été mis à pied à titre conservatoire par le RC Lens ce jeudi.

Le RC Lens est sorti de son silence. Plutôt discret depuis l'annonce de la garde à vue de Nicolas Douchez, qui a eu lieu le 26 octobre dernier à la suite d'accusations de violences présumées sur une femme, le club artésien s'était contenté de laisser son gardien en marge du groupe. Ce jeudi, les Sang et Or ont déclaré que l'ancien Toulousain était mis à pied à titre conservatoire. Une procédure disciplinaire a été ouverte et les sanctions dépendront de la tournure que l'enquête prendra.

Voici le communiqué publié ce jeudi sur le site officiel du RCL :  « Le RC Lens informe avoir engagé ce jour une procédure disciplinaire à l'égard de Monsieur Nicolas Douchez. Monsieur Nicolas Douchez est convoqué le 9 novembre prochain, pour être entendu sur les faits pour lesquels il a été renvoyé pour être jugé devant le Tribunal Correctionnel de Paris, au mois de février prochain et leur impact au regard de ses obligations vis-à-vis du club. A l'issue de cet entretien et de la procédure de conciliation préalable devant la Ligue de Football Professionnel, le Club prendra une décision quant à l'éventuelle sanction pouvant être infligée au joueur.
Entre temps, et jusqu'à la décision à intervenir, Monsieur Nicolas Douchez est mis à pied à titre conservatoire. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Mise à pied pour Douchez
  • qu'il aille se faire doucher à l'eau froide, ça lui remettra peut-être quelques neurones en place

  • qu ils arretent l alcool et la drogue

  • la porte

  • viens nico on va boire un coup ......................................

  • Qu'il soit jugé par la justice d'accord, mais je savais pas que des qu'on avait un soucis dans son couple on pouvait perdre son emploi.

    Violenter physiquement ou verbalement une femme, vous appelez cela un souci ?
    Moi pas, je considère cela comme irrecevable et inadmissible.

    Et qu'on accuse le RC Lens de garder dans ses rangs un homme qui frappe une femme ? C'est donc l'image qu'il pourrait donner de son club, puisqu'il le représente. Ce n'est pas la première fois qu'un club virerait un joueur qui s'est mal comporté dans le privé.

    Demandez aux sponsors ce qi'ils en pensent et notamment de l'impact médiatique donné !

    un homme, que des enfants regardent et souvent admirent, doit être mettre de ses nerfs en toute circonstance et son "patron" a raison d'intervenir avant que le pire arrive