L2 - Lens : Un échange surréaliste entre Abdellah Zoubir et les Red Tigers ?

L2 - Lens : Un échange surréaliste entre Abdellah Zoubir et les Red Tigers ?©Media365

Rédaction , publié le lundi 19 mars 2018 à 21h45

Les Red Tigers, groupe de supporters du RC Lens, ont publié lundi un communiqué avec des déclarations chocs qu'ils attribuent Abdellah Zoubir, dont ils réclament maintenant l'exclusion du club.

Un nouvel épisode dans la saison cauchemardesque du RC Lens est sorti ce lundi. Après une nouvelle défaite, à Reims samedi (3-1), cinq représentants des Red Tigers, groupe de supporters du club nordiste, se sont rendus au centre d'entraînement. Ils y ont rencontré pendant une quinzaine de minutes Frédéric Duplus, Abdelrafik Gérard et surtout Abdellah Zoubir, qui leur aurait tenu des propos surréalistes, d'après le communiqué publié dans la soirée. « Si j'avais eu une kalach, je vous aurais tous allumé », aurait notamment lâché le milieu offensif lensois, en référence au match contre Bourg-en-Bresse la semaine passée (0-1), quand la tribune Marek avait déployé une série de banderoles vindicatives à l'encontre des joueurs. « Les gars, si vous voulez la guerre, y'a pas de soucis. Ramenez 50 mecs, je ramène 50 mecs de chez moi et on fait la guérilla », aurait aussi invité Zoubir, qui a expliqué avoir « un permis de port d'arme » et menacé de la sortir de son « coffre ».Zoubir : « Je m'en tape de Lens de toute façon »Sous contrat avec Lens jusqu'en 2019, l'ancien de Grenoble et d'Istres, aussi passé par l'Ecosse et la Roumanie, ne s'inquièterait pas plus que ça de l'avenir du club. « Je m'en tape de Lens de toute façon, ce n'est qu'un tremplin pour sa carrière. (...) Si on descend en National, il y a des jeunes qui ne trouveront pas de club. Moi je m'en fous, je peux signer en L1 cet été. » Auteur de 2 buts et 3 passes décisives en 27 matchs de L2, Zoubir doit s'attendre à une fin de saison musclée, les Red Tigers réclament tout simplement son exclusion. « Zoubir ne doit plus porter le maillot du Racing Club de Lens. Ses agissements sont contraires à nos valeurs, à celles du club et d'une région toute entière. » Les supporters mettent désormais la pression sur Arnaud Pouille, directeur général délégué, et lui intime de prendre ses responsabilités. A coup sûr, une réaction des dirigeants ne devrait pas tarder.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.