L2 : Une plainte pour " homicide involontaire " déposée contre Le Havre

L2 : Une plainte pour " homicide involontaire " déposée contre Le Havre©Media365

David HERNANDEZ : publié le jeudi 19 décembre 2019 à 11h08

Les parents de Samba Diop, jeune joueur décédé en avril 2018, ont décidé de porter plainte contre Le Havre pour « homicide involontaire ». L'injection d'un anti-inflammatoire serait en cause.

En avril 2018, le club de Havre et toute la ville normande pleuraient le jeune Samba Diop. Espoir du HAC, le jeune homme est décédé à la suite d'un arrêt cardiaque, sans que les circonstances ne soient vraiment claires. Un an et demi après, la famille Diop a décidé de déposer une plainte contre le pensionnaire de Ligue 2, un médecin et trois dirigeants du club pour « homicide involontaire ». Dans une interview accordée au Parisien, Arame Diop, la maman, s'est expliquée sur les raisons de cette action en justice. « Le club ciel et marine a été notre famille pendant plus de quatorze ans, explique-t-elle. Mon fils est né au Havre, il a commencé le foot au HAC à l'âge de 5 ans et s'apprêtait à passer professionnel. Cela me coûte énormément de faire cette démarche. Mais aujourd'hui, on se heurte au silence des dirigeants du club. Qu'ont-ils à cacher ? Samba mérite que la lumière soit faite. » Selon le quotidien, une piqûre anti-inflammatoire du Docteur Poupel deux jours avant le décès poserait question et pourrait être l'une des causes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.