L2 - Le Havre : L'UNFP demande à la LFP de faire preuve de clémence

L2 - Le Havre : L'UNFP demande à la LFP de faire preuve de clémence©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mardi 10 avril 2018 à 16h00

Via un communiqué, l'UNFP a demandé à la LFP de reporter le huis clos prononcé contre Le Havre lors de la prochaine journée afin que le club normand et ses supporters puissent rendre hommage à Samba Diop, décédé vendredi dernier.

Le 30 mars dernier, des supporters du Havre ont envahi la pelouse du stade Océane suite à la défaite de leur équipe face à Quevilly-Rouen (1-2). La commission de discipline de la LFP a dès lors sanctionné le club normand d'un match à huis clos, qui doit normalement être purgé lors de la prochaine journée, contre le Gazélec Ajaccio (20h00). Suite à l'annonce du décès de Samba Diop, survenu vendredi, les dirigeants havrais ont cependant demandé à la Ligue de reporter ce huis clos, afin de pouvoir rendre hommage à leur jeune défenseur (18 ans). L'instance en charge du football professionnel a refusé, faisant mention de « questions de règlement ». Ce mardi, l'UNFP (le syndicat des joueurs professionnels) a transmis un communiqué soutenant la démarche du HAC et appelant la commission de discipline de la LFP de faire preuve de clémence.

Voici l'intégralité du communiqué publié ce mardi par l'UNFP :

« L’UNFP souhaite que le Havre AC puisse rendre, dès ce vendredi 13 avril, l’hommage que le club doyen doit à Samba Diop, joueur de son centre de formation, qui s’en est allé à l’âge de 18 ans.

C’est pourquoi l’UNFP en appelle à la compassion de la Commission de discipline de la LFP afin que soit reporté le huis clos prononcé contre le HAC pour la 33eme journée de Domino’s Ligue 2. Vendredi, c’est un club, ce sont ses supporters et c’est tout le football français qui doivent rendre hommage à Samba Diop et témoigner de leur soutien à sa famille.

Un football français que ce nouveau décès inquiète et doit interroger, même si rien ne saurait remettre en cause la confiance que l’UNFP a dans le système médical, tel qu’il est organisé en France, porté par des médecins qui, au quotidien, assurent le suivi des joueurs et veillent du mieux possible sur leur santé. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.