National 3 - Bastia : Les repreneurs jettent l'éponge, le club envoyé en Régionale 2 ?

National 3 - Bastia : Les repreneurs jettent l'éponge, le club envoyé en Régionale 2 ?©Media365

Geoffrey Steines, publié le jeudi 10 août 2017 à 17h55

Le groupe de dix repreneurs positionné pour reprendre le Sporting Club de Bastia a annoncé jeudi qu'il renonçait au projet de reprise de l'association face à la « situation catastrophique de la section amateur ». Le club pourrait désormais repartir en Régionale 2, soit le septième échelon national.



La folle descente aux enfers de Bastia se poursuit. Trois mois à peine après sa rétrogradation sportive de L1 en L2, le Sporting se retrouve tout proche... de la Régionale 2, soit la septième division nationale ! Le groupe de dix repreneurs mobilisés pour sauver le club corse de la disparition a annoncé jeudi qu'il jetait l'éponge. « Après (...) l'échec de notre tentative de sauvetage du Sporting Club de Bastia en L2, nous voilà contraints de renoncer au projet de reprise de l'association pour les mêmes raisons : le manque de volonté sérieuse de passer la main et l'absence de sincérité des dirigeants sur la situation réelle du club », est-il écrit dans un communiqué publié par ce groupe. En fait partie Frédéric Antonetti, l'ex-entraîneur du SCB, en compagnie notamment de Jean Dominici et de Pierre-Noël Luiggi, avec des chefs d'entreprise de l'île de Beauté.
Un million d'euros de dettes
La raison de ce revirement de situation ? Le trou dans la comptabilité découvert au sein de l'association. « Nous étions prêts (...) à apporter nos compétences et nos moyens, ainsi que 100 000 euros chacun pour renflouer et relancer l'association, la section amateur, avec son palmarès illustre, et nourrir des ambitions rapides de retour à l'élite. Malheureusement, comme la section professionnelle, la section amateur après un rapide audit s'est avérée être dans une situation catastrophique, bien loin des annonces rassurantes, avec près d'un million d'euros de dettes et de pertes, et de la nécessité de financer un plan de restructuration et de licenciements. » Des chiffres dévoilées ce jeudi matin dans les colonnes de Corse-Matin.
Les repreneurs ouvrent la porte au cas où...
Déchu de son statut professionnel par la LFP, interdit d'évoluer en National 1 par la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG) et par le Comité exécutif de la Fédération française (FFF), Bastia devait repartir en National 3. Mais le club étant désormais menacé de « mort » par le retrait des repreneurs, qui ont ouvert la porte au cas où « les conditions le permettent sérieusement et réellement » à l'avenir, c'est certainement par la Régionale 2 que passe la suite pour le SCB. Un nouveau départ dans les bas-fonds du football français et une issue terrible pour un club finaliste de Coupe d'Europe dans son histoire.

A voir aussi :
>>> Une dette de 1200000 euros à éponger, les repreneurs s'interrogent

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - National 3 - Bastia : Les repreneurs jettent l'éponge, le club envoyé en Régionale 2 ?
  • Ou sont passés les 1.200.000 € ? Quelle banque a accepté ce découvert ? Qui sont les responsables de ce désastre financier ? Pourquoi n'ont ils pas tirer la sonnette d'alarme avant d'en arriver là ? Je pourrais poser encore cent questions pour faire comprendre que les résultats sont à la hauteur des dirigeants, nul.

  • magouilles, vol , malversation ou non, la justice en décidera, nous voyons bien la grande solidarité entre club.
    un club est relégué à cause d'un trou de 1 200 000 d'euros, et un dépense des centaines de millions d'euros (partie visible) pour acheter un joueur.
    je ne vous dis pas en cas de conflits armés, la belle solidarité hihihihih (rien à voir mais quand même)
    allez bastia,

  • Je suis vraiment désolé de lire tant de haine dans certains commentaires. Je suis un fervent supporter du Sporting depuis toujours, j'ai vibré en 1972 lors de la finale de la coupe de France contre l'OM, lors de son épopée européenne jusqu'en finale contre le PSV Eindhoven... Mais par contre, j'ai été très déçu de l'attitude de certains "pseudo" supporters qui ont pourri l'image de mon club et aussi et surtout à ses dirigeants qui l'on assassiné. Mais je voudrais dire à tous ces détracteurs, moqueurs qui sont bien contents de voir le Sporting descendre aux enfers qu'il est un tout petit club avec le budget le plus faible de la L1 lorsqu'il y évoluait, que ses propriétaires ne sont pas Qatari. Bastia va se relever, et va revenir en L1, et va encore faire trembler les clubs qui viendront à Furiani... Forza turchini...

  • une honte !!!...la descente en 2ème division,avec des repreneurs qui payaient les dettes,était une punition suffisante,d'autant plus que le match cotre Lyon avait été donné perdu alors que Bastia menait lors du match arrêté.
    il faudra au minimum 3 ans à Batia pour remonter en D2.Priver Bastia de football,c'est un peu comme si on privait Marseille.Le foot à Bastia était une nécessité.
    Les dirigeants français du football sont-ils...anticorses.A leur place,je n'irais plus en vacances en Corse.ils préfèrent accepter le scandale NEYMAR.

  • normal un club de foot ce construit avec des jeunes formé au club pas avec un chéquiér je souhaite a tout ces clubs de disparaitres les brésiliens africains et le restes ras le bol !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!