LFP : Les excuses de Frédéric Thiriez envers Bastia

LFP : Les excuses de Frédéric Thiriez envers Bastia©Media365

Rémi Farge, publié le mardi 30 janvier 2018 à 08h45

Un peu moins de deux ans après avoir quitté la présidence de la LFP à la surprise générale, Frédéric Thiriez a eu le temps de se retourner sur ses longues années de patron du football professionnel.

Et lundi soir, dans l'émission « Le Vestiaire » sur SFR Sport, l'ancien patron de la Ligue est revenu sur ses rapports conflictuels avec le SC Bastia. Avec, en point d'orgue, sa décision de ne pas descendre sur la pelouse du stade de France avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de la Ligue en 2015, entre le club corse et le PSG. « Rétrospectivement, j'ai fait une erreur », reconnait l'avocat de profession. « Mon entourage, à la Ligue, m'a dit unanimement de ne pas descendre sur le terrain. On m'a dit que ma descente sur le terrain provoquerait des incidents qu'on verrait à la télévision, et des incidents dans les tribunes. J'ai réfléchi et j'ai décidé de suivre l'avis de mes collaborateurs », explique Frédéric Thiriez. En conséquence, les Bastiais avaient ignoré le président de la LFP lors de leur montée en tribune présidentielle pour recevoir leurs médailles. « Je pense que j'ai eu tort. En plus ce n'est pas mon tempérament, on m'accuse plutôt d'être quelqu'un qui va au front. J'ai fait une erreur et j'en suis désolé, car je me rends compte qu'on m'en a beaucoup voulu pour cela », poursuit Frédéric Thiriez. Cependant, celui qui dit avoir été victime de menaces de mort très précises de la part de supporters bastiais, ne regrette pas sa fermé à l'égard du Sporting. « Cependant, la violence qu'il y a dans ce club, qui est récente, est inacceptable. Et ce que me reprochent les Bastiais, c'est d'avoir fait preuve de beaucoup de rigueur contre ces comportements déviants », estime-t-il.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU