Divers : Il n'y aura plus de match le 5 mai

Divers : Il n'y aura plus de match le 5 mai©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le jeudi 13 février 2020 à 17h54

Plus aucun match professionnel ne sera disputé en France le 5 mai, en mémoire de la catastrophe de Furiani. La proposition de loi a été adoptée jeudi à l'Assemblée Nationale, même si plusieurs parlementaires et politiques estiment que ce n'était pas forcément leur rôle.



Le 5 mai devient officiellement une journée blanche pour le football professionnel en France. Plus aucune rencontre ne sera organisée ce jour-là. La proposition de loi des nationalistes corses a été acceptée quasiment à l'unanimité, jeudi à l'Assemblée Nationale (85 voix pour, une contre et une abstention), en hommage à la catastrophe de Furiani. La tribune du stade s'était effondrée avant la demi-finale de Coupe de France entre Bastia et Marseille, faisant 18 morts et 2 357 blessés. Concernant les matchs amateurs ce jour-là, une minute de silence sera respectée et des brassards noirs seront portés. Cependant, plusieurs députés trouvent la démarché étrange.

Boucard : « Evidemment que ce n'est pas du domaine législatif »

Pas de la part des Corses en particulier, mais du fait, comme le précise d'ailleurs la ministre des Sports Roxana Maracineanu, que « cette décision, techniquement, ne relève clairement pas du domaine législatif mais des instances du football ». « Evidemment que ce n'est pas du domaine législatif, insiste Ian Boucard, le député des Républicains (pour Le Figaro). Mais depuis 28 ans, ceux qui auraient dû prendre de telles décisions ne l'ont pas fait. » Michel Castellani, à l'origine de la proposition, était très ému après l'adoption du texte dans l'hémicycle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.