Auxerre : Le coup de gueule de Furlan

Auxerre : Le coup de gueule de Furlan©Media365

Guillaume MARION : publié le lundi 01 mars 2021 à 15h40

Ce lundi, en conférence de presse, Jean-Marc Furlan, l'entraîneur d'Auxerre, a passé un petit coup de gueule avant de se déplacer pour affronter Amiens ce mardi, lors de la 28eme journée de Ligue 2.



Attaqué, Jean-Marc Furlan ne s'est pas laissé faire. En effet, après la défaite d'Auxerre contre Rodez (0-1) samedi lors de la 27eme journée de Ligue 2, les Bourguignons (5emes) comptent désormais quatre longueurs de retard sur Grenoble (49 points) dans la lutte pour la montée en Ligue 1. Interrogé sur le sujet en conférence de presse, l'entraîneur de l'AJA a répliqué. « Dans ce championnat, soit tu joues la tête, soit tu joues le maintien. Nous on joue la tête, c'est tout. On s'en fout des équipes qui reviennent. Quand tu n'es là que depuis 18 mois, c'est sûr que tu es dans l'expectative. Mais aujourd'hui il ne faut pas oublier qu'on est 5eme, une chose que vous n'avez pas vécu ici depuis des années, donc j'ai envie de dire à ceux qui critiquent "Hé ! Ho ! Ça va, fermez vos gueules !" », a notamment lancé l'ancien défenseur central, avant de se rendre au Stade de la Licorne pour défier Amiens, ce mardi (20h00).

« Etre 5eme début mars, je signe tout de suite ! »

« En novembre-décembre, on a eu une réussite exceptionnelle. Si je suis encore là l'an prochain et qu'on me dit que je vais être 5eme début mars, je signe tout de suite ! (...) En ce moment, un déplacement comme demain, on en a peur. On n'est pas dans une période de réussite par rapport aux autres équipes de devant. (...) Je dis aux gars qu'on est 5eme et que tout peut se passer, avec 44 points, a par la suite expliqué Furlan. Mais on dépend sur le plan offensif de deux joueurs, dont un 3eme qui n'est pas là. Mais on doit être capables de battre des équipes qui en face de nous sont à 120 %. Mais à l'entraînement, les gars jouent le jeu. Certains gars sont déçus de moins jouer, il faut être derrière eux. Hier matin, j'ai dit aux joueurs ce qu'on pouvait aller chercher dans ce championnat. Où tu joues le maintien, ou tu joues la tête. Là, on joue la tête, c'est tout. On s'en fout des équipes qui reviennent. On peut aller chercher une place de plus, c'est ce que j'ai demandé aux joueurs sur les dix dernières rencontres. » Réaction attendue donc lors de la 28eme journée de Ligue 2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.