Troyes : Les larmes de Batlles

Troyes : Les larmes de Batlles©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 09 mai 2021 à 10h39

Après la montée officielle de Troyes en Ligue 1, l'entraîneur de l'ESTAC Laurent Batlles a fondu en larmes.



Troyes est encore de retour en Ligue 1 ! L'ESTAC a cette fois bien validé son billet pour son nouveau come-back dans l'élite, samedi en prenant le meilleur sur Dunkerque (2-0). Sacré champion de Ligue 2, le club de l'Aube remonte après trois saisons dans l'antichambre. L'entraîneur Laurent Batlles est apparu en larmes après la rencontre, assailli d'émotions. « Ce n'est pas facile pour moi de parler, la saison a été dure. En deux ans le groupe a énormément progressé, les joueurs ont adhéré au projet », a-t-il lâché.

« Je le vis pour tout un club, tout un staff, pour les joueurs »

« Nos meilleurs joueurs jouent blessés depuis deux mois, ce n'est pas facile, ils ont donné énormément, ils ont été extraordinaires, je ne pouvais pas penser qu'ils pourraient élever leur niveau comme ça... Les émotions, en tant que joueur, vous les vivez différemment, presque de manière individuelle. Là, je le vis pour tout un club, tout un staff, pour les joueurs. Il y a tout un travail derrière », a poursuivi l'ancien milieu de terrain offensif.


Batlles en partance pour Montpellier

« Il ne fallait pas qu'on soit frustré que le championnat se soit arrêté la saison dernière (Troyes), j'avais dit aux joueurs qu'il fallait montrer qu'on pouvait faire encore mieux, a dit encore Batlles alors que Troyes était barragiste quand la pandémie de Covid-19 a stoppé la Ligue 2. Dans le jeu, on a été meilleur que l'année dernière. C'est une très très belle saison. Ce sont des larmes de bonheur, après une saison longue où avec le Covid on ne savait jamais quel joueur serait disponible... » Très ému, Laurent Batlles savait aussi probablement qu'il allait quitter l'ESTAC pour s'en aller diriger Montpellier, en Ligue 1. Il devrait donc affronter sa future-ex formation la saison prochaine...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.