Strasbourg en patron, Amiens sur le podium

Strasbourg en patron, Amiens sur le podium©Media365

Raphaël Brosse, publié le vendredi 28 avril 2017 à 22h16

Strasbourg a battu Le Havre (2-0) et a augmenté son avance en tête de la Ligue 2. Amiens, vainqueur d'Ajaccio (2-1), monte sur la troisième marche du podium, alors que Nîmes a été surpris par Auxerre (0-1).

Dans cette toujours indécise et haletante lutte pour la montée en Ligue 1, une équipe a pris un ascendant peut-être décisif sur ses concurrents. Il s'agit de Strasbourg, qui a logiquement battu Le Havre (2-0). Dans un stade de La Meinau plein à craquer, les Alsaciens n'ont pas laissé passer l'occasion de s'échapper en tête du championnat. En bon capitaine, Jérémy Blayac a montré la voie sur corner (29eme). Il a été imité, peu de temps après l'heure de jeu, par Baptiste Guillaume (61eme). Avec provisoirement cinq points d'avance sur le troisième (et trois sur Brest, qui va à Troyes samedi), le RCSA entrevoit très sérieusement la Ligue 1. Reste toutefois à bien négocier le déplacement à Lens, le 8 mai prochain. Amiens pouvait profiter de la réception d'Ajaccio, qui n'a plus rien à jouer, pour grimper provisoirement sur le podium. Surpris par l'ouverture du score de Moussa Maazou (61eme), les Picards ont très vite réagi. Junior Tallo a égalisé (67eme), puis Aboubakar Kamara a donné l'avantage à sa formation (70eme). Troisième en attendant le match de Lens, qui reçoit Laval lundi, l'ASC continue de jouer les troubles-fêtes en tête de classement et pourrait tirer son épingle du jeu au regard de son calendrier plutôt favorable (Sochaux, Laval, Reims).

Nîmes cale, Reims se relance

Nîmes, de son côté, a connu un fâcheux coup d'arrêt aux Costières contre Auxerre (0-1). Les Crocos, qui ont touché les montants à trois reprises, ont outrageusement dominé cette rencontre. Les Gardois n'ont cependant pas réussi à tromper la vigilance de Zacharie Boucher et ont été crucifiés par une inspiration géniale de Mohamed Yattara (78eme), qui a lobé Yan Marillat depuis le milieu de terrain. Certes, Nîmes reste dans le coup pour la montée, mais pourrait amèrement regretter de n'avoir pas remporté ce match.Les Auxerrois, eux, comptent désormais cinq points d'avance sur la zone rouge. Septième avant le coup d'envoi de cette 35eme journée, Reims n'avait plus le droit à l'erreur pour continuer à croire en la Ligue 1. Sur la pelouse de Niort, les Champenois ont pris la rencontre par le bon bout grâce à un pénalty transformé par Pablo Chavarria (11eme) et ont fait le break peu de temps avant la pause, par l'intermédiaire de Danilson Da Cruz (40eme). L'ancien Cristolien a récidivé juste après le repos (50eme). Ce succès (0-3) permet aux joueurs de Michel Der Zakarian de garder le podium dans le viseur.

Orléans remporte le match de la peur

En bas de tableau, la bonne opération est à mettre à l'actif d'Orléans, qui a nettement battu le Red Star, un concurrent direct (4-0). Les Orléanais ont été bien aidés par un Pierrick Cros très peu inspiré et clairement fautif sur les buts d'Arthur Gomis (3eme) et de Bendjaloud Youssouf (37eme). L'ancien portier sochalien n'a en revanche rien pu faire sur les deux autres réalisations de Gomis, auteur d'un triplé (57eme, 64eme). L'USO dépasse son adversaire du soir à la différence de buts et occupe désormais la place de barragiste. Les Audoniens, qui iront à Valenciennes la semaine prochaine, sont dans une situation pour le moins précaire. Au contraire de Tours, qui a pris le meilleur sur Clermont (3-0). Cheick Fantamady Diarra (3eme) et l'inarrêtable Denis Bouanga (44eme, 90eme) ont offert au TFC un quatrième succès de rang au stade de la Vallée du Cher. Avec quarante points, les Tourangeaux ne sont plus très loin d'un maintien qui semblait difficilement envisageable il y a encore quelques semaines. Enfin, Sochaux s'est imposé sur la pelouse de Bourg-en-Bresse (0-1) grâce à un joli but de Florian Martin (41eme), tandis que le Gazélec Ajaccio a disposé de Valenciennes sur la plus petite des marges (1-0).

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Strasbourg en patron, Amiens sur le podium
  • Les brestois vont l'avoir dans l'fion!!!!!!!!!!!!!! AHAHAHHHHHH
    Allez Lens!!!!!!

  • qui l'eu cru au début !
    Bravo les alsacos !
    Vive le RCS !