Stéphanie Frappart : la meilleure arbitre de Ligue 2 ?

Stéphanie Frappart : la meilleure arbitre de Ligue 2 ?©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le mercredi 04 avril 2018 à 15h20

Stéphanie Frappart est la première femme à avoir arbitré un match professionnel en France. Cela fait maintenant trois ans qu'elle exerce en Ligue 2, elle s'est confiée au journal L'Équipe.

Stéphanie Frappart s'est fait un nom en Ligue 2, où elle officie en tant qu'arbitre. Âgée de 34 ans, elle est devenue la première femme à arbitrer à l'échelon professionnel du football et s'est également distinguée en exerçant au niveau international où elle a arbitré des matchs de Coupe du Monde féminine 2015 et des JO de Rio l'année suivante. François-Guillaume Lemouton, journaliste L'Équipe, est allé à sa rencontre, ainsi que son entourage.

Stéphanie Frappart n'accepte pas que l'on pense qu'elle doit son poste à d'autres critères que la compétence, elle justifie ainsi ses bonnes prestations sur le terrain prouvant qu'elle a sa place en Ligue 2 : « J'ai gravi les échelons un par un. Ça fait plus de 20 ans que j'arbitre. Ce n'est pas du jour au lendemain que j'ai pris le sifflet pour me retrouver en Ligue 2 ». Pascal Garibian, le directeur technique de l'arbitrage, accentue également ses bonnes performances : « Elle est soumise à des tests physiques identiques que les hommes. C'est sur le terrain qu'elle mérite. Elle travaille énormément techniquement et athlétiquement ».

Pendant son adolescence, la Française a exercé sur les terrains de banlieue parisienne, ce qui l'a aidé à  s'affirmer malgré sa timidité. Sa persévérance l'a aidé à atteindre le niveau auquel elle est aujourd'hui, elle qui a lutté pour s'imposer dans un monde d'hommes comme l'explique Jean-Claude Le Page, l'un de ses premiers arbitres formateurs : « On avait détecté un potentiel énorme chez elle mais on avait du mal à convaincre l'ensemble des machos autour de nous ». « C'est un battante, elle est toute seule dans un monde d'hommes. Quand on parle de gens misogynes, il n'y a pas que les entraîneurs. Parmi mes collègues arbitres, j'en ai encore quelques-uns qui se demandent bien ce qu'elle fout là », raconte sa consœur Sabine Bonnin.  Elle est également louée pour ses prestations comme le raconte Pierre Bouby, le milieu défensif de l'US Orléans : « C'est la meilleure arbitre de Ligue 2, elle a une petite voix mais aussi du charisme et de la personnalité. Elle utilise des mots justes, elle explique, elle est diplomate et on peut discuter avec elle. Elle ne cherche pas à se mettre en avant, son objectif c'est vraiment le jeu ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.