Mpasi, le gardien de Rodez, victime d'insultes racistes

Mpasi, le gardien de Rodez, victime d'insultes racistes©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 14 décembre 2021 à 08h58

Ancien Toulousain aujourd'hui à Rodez, Lionel Mpasi a été victime d'insultes racistes lors de la rencontre de Ligue 2 entre les deux formations lundi soir.



La rencontre de clôture de la 18e journée de Ligue 2 s'est soldée par un match nul lundi soir entre Toulouse et Rodez (1-1), avec deux buts inscrits par le TFC, d'abord par Rafael Ratao (14e) puis par Bafode Diakité contre son camp (84e). Mais ce match a surtout été marqué par les insultes racistes dont Lionel Mpasi a été l'objet. Elles émaneraient d'au moins un supporter toulousain, et seraient venues de la tribune des ultras à la fin de la rencontre. Si Mpasi, ancien du Téf, n'a pas souhaité exprimer à l'issue de la rencontre, son président en a dit plus, rapporte Centre Presse Aveyron. "L'arbitre a arrêté le match à la 87e, Lionel a été insulté plusieurs fois, des insultes racistes. Il s'est fait traiter plusieurs fois de sale singe. Et le président de Toulouse, Damien Comolli avec qui on s'entend très bien, est venu voir Lionel pour s'excuser au nom du club. Le comportement du club de Toulouse a été très bien", a précisé Pierre-Olivier Murat.

"Quelque chose de grave"

Dans un communiqué, Toulouse "condamne fermement ces agissements et toute forme de discrimination. L'identification de l'individu en cause est en cours et le club engagera toutes les procédures légales nécessaires." Damien Comolli s'est lui dit "extrêmement en colère. Quand j'ai vu la réaction du gardien de Rodez, j'ai eu le pressentiment qu'il s'était passé quelque chose de grave. C'est pour cela que je suis descendu sur le terrain en fin de match. Je suis allé voir Pierre-Olivier Murat, il m'a dit que son gardien avait été victime d'insultes racistes, par deux fois. Après le match, ils sont allés dans le bureau du délégué, je les ai suivis. J'ai écouté ce que le joueur avait à dire. Je me suis ensuite excusé au nom du club auprès du joueur et de son président."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.