Montée en Ligue 1, play-offs, lutte pour le maintien... Le sprint final est lancé en Ligue 2

Montée en Ligue 1, play-offs, lutte pour le maintien... Le sprint final est lancé en Ligue 2©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le lundi 29 avril 2019 à 07h23

Lorient, qui reçoit Auxerre ce lundi soir (20h45), peut quasiment entériner sa participation aux play-offs de fin de saison en cas de victoire. L'occasion de faire le point sur un sprint final haletant, tant pour la montée, que dans la course au maintien.

Metz promu, Brest presque en Ligue 1

Vendredi, en s'imposant sur la pelouse du Red Star (1-2), Metz a validé son retour dans l'élite, moins d'un an après en avoir été éjecté. Les Grenats, qui dominent le championnat de Ligue 2 depuis le début de la saison, pourraient être rejoints par Brest dès vendredi prochain. Grâce à leur succès face à Lens samedi (2-0), les Bretons n'ont en effet plus besoin que d'une victoire à Béziers lors de la prochaine journée pour valider leur montée. En plus, s'ils ne flanchent pas, ils peuvent même espérer disputer le titre de champion à Metz puisque les deux équipes s'affronteront à l'occasion de la 38eme et dernière journée.

Troyes assuré de disputer les play-offs

Troyes est l'équipe la plus impressionnante de cette fin de saison. L'ESTAC dicte un rythme fou dans ce sprint final avec neuf victoires sur les dix dernières journées de Ligue 2. Invaincus depuis près de trois mois, les Aubois ont ramené un précieux succès d'Orléans vendredi (0-1). Les voilà assurés de terminer dans le top 5. Ils sont même bien partis pour terminer à la troisième place, ce qui leur éviterait un premier match dans ce tableau des play-offs. Ils recevront Nancy lors de la prochaine journée.

Qui pour compléter le top 5 ?

Lorient, qui reçoit Auxerre ce lundi soir au Moustoir (20h45), peut faire un grand pas vers sa qualification pour les play-offs. Une victoire permettrait aux Merlus de maintenir la pression sur Troyes et surtout de distancer le Paris FC, 5eme, et Lens, 6eme. Deux équipes qui n'avancent plus en cette fin de saison. Le Paris FC reste sur cinq matchs sans victoire en championnat, alors que Lens vient d'enchaîner deux défaites dans deux chocs de haut de tableau contre Brest et Lorient. Du coup, Le Havre, 7eme, et même Orléans, 8eme, peuvent encore rêver d'une place dans ce top 5.

Le Red Star quasiment relégué



Battu par Metz le week-end dernier (1-2), le Red Star va quitter la Ligue 2 un an après sa montée. Le club de Saint-Ouen, qui a passé quasiment toute la saison dans la zone rouge et a connu trois entraîneurs différents, accuse désormais un retard quasi rédhibitoire de neuf points sur le 18eme et barragiste, l'AC Ajaccio. Un seul espoir, donc : un sans-faute du Red Star et un raté complet de l'ACA. Pour Béziers aussi, la tâche sera compliquée. Le club biterrois, 19eme, compte cinq points de retard sur Ajaccio, et six sur Sochaux, 17eme.

Un ancien de L1 en grand danger

Si le Red Star va redescendre en National 1 et que Béziers a de grandes chances de l'y accompagner, la 18eme place, synonyme de barrage, va concerner un pensionnaire récent de la Ligue 1. L'AC Ajaccio, qui n'a plus gagné depuis le 22 février, est en grand danger. Mais le club corse ne compte que trois points de retard sur le 13eme, Valenciennes, qui n'avance plus dans le sprint final. Entre ces deux équipes, la situation reste préoccupante pour Nancy, qui semble sur le bon chemin, et surtout pour Auxerre, le Gazélec Ajaccio et Sochaux. Une de ces six équipes ne s'en sortira pas indemne. En revanche, un peu plus haut, Niort et Châteauroux sont tirés d'affaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.