Ligue 2 : Nouvelle saison, nouveaux ambitieux

Ligue 2 : Nouvelle saison, nouveaux ambitieux©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 28 juillet 2017 à 07h00

C'est reparti pour une nouvelle saison de Ligue 2 ce vendredi soir à partir de 20h00.

C'est une grosse révolution qui va toucher la Ligue 2 cette saison. Après l'instauration d'un barrage l'an dernier, place désormais aux play-offs. Comme en 2016-17, seuls deux clubs monteront directement en Ligue 1. Puis, du 3eme au 5eme, des play-offs seront organisés. Le vainqueur de ce match à trois sera enfin opposé au 18eme de l'élite pour les barrages, qui, eux, ne disparaissent pas pour autant. Un sacré parcours du combattant donc, sans compter que les prétendants à la montée sont encore très nombreux cette saison.
Auxerre nourrit de grosses ambitions
Parmi les favoris, trois formations se détachent nettement avant de lancer les hostilités : Auxerre, Lens et Lorient. Pour sa deuxième saison de l'ère chinoise, l'AJA a bien changé. Pour oublier un exercice 2016-17 galère qui a failli mener le club bourguignon en National, de nombreux investissements ont été consentis. Francis Gillot a été nommé entraîneur, et plusieurs joueurs de Ligue 1 ont été recrutés (Adéoti, Philippoteaux, Polomat, P.Sané). De quoi faire d'Auxerre un des grands favoris à la montée, au même titre que Lorient. Malgré la relégation, les Merlus ont réussi à conserver un effectif séduisant sous la conduite de Mickaël Landreau. Même si ce dernier refuse de se montrer trop ambitieux, les arrivées de Lemoine, Saad, Danic et Courtet vont dans le sens d'un groupe compétitif, auquel il faut ajouter la prolongation de Marveaux, et le retour de prêt de Bouanga.
Nancy, Sochaux et Le Havre dans le flou
A Lens, le Mercato a été pour le moment plus discret. Outre Madri, les Sang et Or ont recruté à l'étranger sans faire de folies, mais avec le budget mis en place par la nouvelle direction, de nouvelles arrivées pourraient intervenir dans les prochaines semaines. Le nom de Chantôme est notamment évoqué pour pallier le départ de Bourigeaud à Rennes. Chez les outsiders, Brest, Nîmes et Reims, passés tout près de l'accession en mai dernier, restent de sérieux rivaux. Sans oublier l'AC Ajaccio, qui a la volonté de se relancer, comme l'indiquent les arrivées de Gimbert et Coutadeur. Plus d'incertitudes entourent en revanche les situations de Nancy, Sochaux et Le Havre, pour des raisons diverses. L'ASNL a perdu de nombreux éléments et tarde à lancer son Mercato, quand le FCSM est secoué par des problèmes extra-sportifs et a vu son effectif largement renouvelé.

 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU