Ligue 2 : Lens s'accroche à son rêve

Ligue 2 : Lens s'accroche à son rêve©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 24 mai 2019 à 20h35

Lens s'est qualifié pour le barrage contre le 18eme de Ligue 1 en venant à bout de Troyes après prolongation ce vendredi soir (1-2).

Trois jours après avoir joué 120 minutes sur la pelouse du Paris FC, personne ne donnait cher de leur peau. Mais les Lensois ont remis ça à Troyes. Et après prolongation, encore une fois, s'il vous plait ! Le club artésien a été mis sur orbite par Gomis, qui a ouvert le score dès le début de la rencontre, en reprenant de la tête un coup-franc de Bellegarde (4eme). Dominateurs face à une formation troyenne méconnaissable et terriblement empruntée au moment de faire le jeu, les Sang et Or ont cependant été repris juste avant la mi-temps. Mbeumo a obtenu un penalty assez généreux pour une poussette de Mendy dans la surface. Une décision arbitrale qui a provoqué la colère de Leca, expulsé pour son comportement jugé trop agressif.

Troyes en supériorité numérique, puis à dix également

Vachoux, entré en jeu, n'a pas pu enlever le penalty de Pelé (43eme) et l'ESTAC s'est totalement relancé. Sauf qu'à onze contre dix, le club aubois n'a pas tellement réussi à prendre l'ascendant sur le terrain. C'est même encore Lens qui s'est créé la meilleure occasion de la deuxième période, avec un retourné peu académique d'Ambrose claqué en corner par Samassa (55eme). Peu après l'heure de jeu, Troyes n'a pas arrangé ses affaires, Martins-Pereira voyant rouge lui aussi pour une accumulation de fautes (67eme).

Banza héros de Lens en prolongation

Lors de la prolongation, la fatigue s'est enfin fait ressentir dans les rangs nordistes. Troyes en a profité et s'est approché du but de Vachoux. Une première fois, lancé par Giraudon, Fortuné a buté sur le gardien adverse (100eme). Puis après une erreur de communication dans la défense du RCL, le même Fortuné a vu son lob passer juste à côté. A trop rater, l'ESTAC s'est exposé à une réponse. Et sur un centre tendu de Mendy, Banza s'est jeté pour marquer d'une tête plongeante face au kop artésien. Nivet, entré en fin de partie pour les dernières minutes de sa très longue carrière, n'a rien pu faire et est envoyé à la retraite plus tôt qu'espéré. Qualifié in-extremis pour les play-offs, Lens sort successivement le 4eme et le 3eme de L2. Prochaine étape la semaine prochaine face au 18eme de Ligue 1. La montée n'est plus qu'à deux marches.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.