Ligue 2 : Le tifo insultant des supporters lorientais face à Brest

Ligue 2 : Le tifo insultant des supporters lorientais face à Brest©@ChauvelJulien, Media365

Rédaction , publié le samedi 18 novembre 2017 à 17h31

Les supporters lorientais ont déployé une banderole "Nique le Stade Brestois" à l'occasion de la réception de Brest samedi après-midi.

Lorient recevait Brest (4-2) samedi après-midi dans le cadre de la 15eme journée de Ligue 2. Les supporters lorientais ont déployé un grand tifo reprenant les paroles du titre "On est encore là" de NTM au moment de l'entrée des joueurs sur la pelouse du Mustoir accompagné du message "Nique le Stade Brestois". Ce message insultant, peu habituel de la part des supporters des Merlus, peut s'expliquer par les tensions qui existent entre les supporters des deux clubs depuis maintenant 13 ans. Pour cette rencontre, le parcage extérieur a été limité à 600 supporters adverses.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
18 commentaires - Ligue 2 : Le tifo insultant des supporters lorientais face à Brest
  • les fouille ca existent ...mais mal faites....Grosses amendes au cluba ce club

  • Voilà qui ne relèvera pas le niveau ! ... dans le genre grande connerie affichée on ne fait pas mieux !...

  • Et après il y a des bagarres .Halte à la connerie

  • De plus en plus un public d'abrutis et de débiles haineux . Le foot devient à vomir question mentalité...

  • Tant que la fédération laissera faire en ne sanctionnant pas vraiment (petites sanctions sans importance au lieu d'interdire les spectateurs jusqu'à la fin de la saison dès le premier accroc), les supporters des clubs continueront en se sachant intouchables.

    Si on veut que ça cesse, il faut que ces gens sachent qu'ils seront privés de stade pour longtemps si ils agissent ainsi (et tant pis pour les finances de leur club, qui n'a qu'a sélectionner les abonnés).