Ligue 2 : Le Paris FC, un club devenu capital

Ligue 2 : Le Paris FC, un club devenu capital©Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le dimanche 25 octobre 2020 à 16h11

Avec une sixième victoire en huit journées de Ligue 2, le Paris FC a consolidé sa place de leader. L'autre club de la capitale dont l'objectif est de monter en Ligue 1 s'est donné les moyens d'y arriver.



Le PSG n'est plus la seule équipe parisienne avec des ambitions élevées. Confortable leader de Ligue 2 avec cinq points d'avance sur Troyes après la huitième journée disputée ce samedi, le Paris FC est très séduisant depuis le début de la saison. L'objectif annoncé du club qui évoluait encore en National il y a quatre saisons est de monter en Ligue 1. Et il s'est donné les moyens d'y arriver. Sur le terrain, rien ne semble arrêter les coéquipiers de Vincent Demarconnay. Avec 16 buts, ils ont la meilleure attaque de la Ligue 2. Le symbole d'une métamorphose entamée depuis deux ans. Souvent réputé pour sa rigueur défensive, le club de la capitale a su évoluer sous la houlette de René Girard, un entraîneur qui a une longue expérience de la Ligue 1 et des sélections de jeunes. Nommé en janvier dernier, il a permis aux Parisiens de rester en Ligue 2 puis d'espérer une montée en Ligue 1 durant une année 2020 bien animée. Car il n'y a pas que sur le terrain que le PFC a tout d'un grand.

Au PFC, les infrastructures et les joueurs sont dignes de l'élite

En juillet, le Bahreïn a dépensé cinq millions d'euros pour racheter 20% des parts du Paris FC. Un investissement qui vient renforcer le budget, les ambitions et l'image d'un club qui s'est structuré au fil des années. En 2019, un centre d'entraînement flambant neuf avait été inauguré à Orly. Une étape de plus dans la construction d'une institution qui veut s'installer dans le paysage du football français. Au niveau des infrastructures, le club n'est d'ailleurs pas à plaindre avec le stade Charléty, une enceinte de 20 000 places dont le standing international est reconnu dans le monde de l'athlétisme. Avec des moyens en hausse, de bonnes infrastructures, un projet sportif intéressant et un cadre de vie plaisant, le pensionnaire de Ligue 2 a su attirer des joueurs qui auraient pu prétendre à jouer au niveau supérieur. Les signatures de joueurs réputés comme Jérémy Menez ou Vincent Koziello l'an passé, mais surtout de Jonathan Pitroipa qui fait toujours autant de bien sur le terrain ou de Warren Caddy, la révélation du championnat de National, montrent que le Paris FC sait activer ses réseaux pour se renforcer. Avec les résultats qui suivent désormais, tout est fait pour permettre aux Parisiens d'assumer leurs ambitions de grandeur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.