Ligue 2 : Le joli coup du Stade Brestois

Ligue 2 : Le joli coup du Stade Brestois©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 24 février 2018 à 16h55

Au terme d'une rencontre fermée, Brest s'est imposé sur la pelouse du Paris FC dans le temps additionnel ce samedi (0-1). Le club breton se relance dans la course à la montée.

Au lendemain des victoires de Nîmes et de l'AC Ajaccio, le Paris FC était sous pression dans la course à la deuxième place en Ligue 2. A domicile, face à Brest, les hommes de Fabien Mercadal n'ont pas réussi à imiter leurs concurrents. Au terme d'une rencontre terne et pauvre en occasions, les deux équipes se dirigeaient vers un match nul qui ne faisait les affaires de personne. Et encore moins de Brest. Mais dans le temps additionnel, sur une de leurs seules occasions de l'après-midi, les Bretons sont parvenus à l'emporter (0-1). Parti à la limite du hors-jeu, Berthomier s'est présenté dans la surface parisienne et a offert un caviar à Diallo sur sa gauche (92eme). Un peu distancé dans la course aux play-offs avant cette 27eme journée, le Stade Brestois se relance et revient à un point de la cinquième place, occupée par Clermont. Dans ce match, ce sont pourtant les Parisiens qui se sont procuré les opportunités les plus franches.En début de partie, Tchokounté est passé tout près d'ouvrir le score sur une reprise acrobatique dans la surface, qui a terminé sa course juste au-dessus du but adverse. (11eme). Un quart d'heure plus tard, Saint-Louis a lui aussi manqué le cadre d'un rien sur un coup-franc bien exécuté (26eme). En deuxième période, le PFC a aussi eu une nouvelle occasion de faire trembler les filets avec Mandouki. Lancé dans le dos de la défense, l'ancien Cristolien a pu armer du pied gauche mais est tombé sur un bon Larsonneur (65eme). Mais avec ce but inscrit par Diallo dans les dernières secondes, le Paris FC réalise la très mauvaise opération de la 27eme journée dans le haut du classement de Ligue 2. Désormais quatrième, le club de la Capitale voit Nîmes prendre trois points d'avance à la deuxième place. Surtout, c'est toute une meute de poursuivants qui se rapproche derrière. Avec un seul succès sur les cinq dernières journées, le club parisien marque le pas.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU