Ligue 2 : Le Gaz prend l'eau à Lorient

Ligue 2 : Le Gaz prend l'eau à Lorient©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 13 janvier 2018 à 16h49

Il n'y a jamais eu match ce samedi après-midi entre Lorient et le Gazélec Ajaccio.

On la savait inférieure techniquement à celle de Mickaël Landreau, mais l'équipe d'Albert Cartier n'a même pas existé avec ses valeurs de combat et de solidarité. Dépassés par la vitesse du jeu lorientais, les Corses n'ont pas vu le jour, constamment inquiétés par les débordements de Cabot, les frappes de Bouanga ou la présence de Hamel dans la surface. Seul Elana a pu se mettre en évidence en multipliant les arrêts. S'il a pu éviter une déroule totale, le gardien ajaccien n'a toutefois pas pu empêcher la lourde défaite des siens (4-1). Hamel a ouvert le score peu avant le quart d'heure de jeu. Après une frappe de Cabot, excellent ce samedi, l'attaquant lorientais a bien suivi pour pousser au fond des filets (13eme). Le Goff a failli doubler la mise mais Elana s'est imposé avec un superbe arrêt réflexe (36eme). L'ancien Lillois, encore lui, s'est détendu dans la foulée pour empêcher Hamel de s'offrir un doublé sur corner (36eme). Mais juste avant la mi-temps, Bouanga a fait le break en reprenant, seul au second poteau, un ballon mal dégagé par Puel (45eme).Au retour des vestiaires, rien n'a changé. Inoffensif, le Gazélec a continué de subir. Deux fois, Elana a mis en échec Bouanga dans la surface (56eme), puis Marveaux sur coup-franc (57eme). Mais le gardien visiteur s'est incliné une troisième fois à vingt minutes du terme. Placé en embuscade, le capitaine des Merlus a repris en première intention un ballon renvoyé par la défense adverse sur une percée de Bouanga (71eme). Et dans les derniers instants, Courtet, servi par Bouanga, a corsé l'addition en contre-attaque (87eme). Il a fallu une faute de main de Petkovic pour que les Corses trouvent le chemin des filets pour Gomis juste avant de filer sous la douche (88eme). Avec cette belle victoire, Lorient se replace dans les premières places. Avec 36 points, le club breton est 5eme et ne compte qu'un point de retard sur le trio composé de Nîmes, Ajaccio et du Paris FC. Le Gazélec, 15eme, peut lui se préparer à lutter pour le maintien.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU