Ligue 2 : Guingamp arrache le nul face à Ajaccio

Ligue 2 : Guingamp arrache le nul face à Ajaccio©Media365

Thomas Siniecki, publié le lundi 23 novembre 2020 à 23h01

Pas de vainqueur lundi soir entre Guingamp et Ajaccio (2-2), pour clôturer la onzième journée de Ligue 2. Les deux équipes, censées être des postulants à la montée, restent bloquées en mauvaise posture.

Guingamp a beau avoir changé d'entraîneur et même de président, c'est loin d'être la panacée du côté du Roudourou. Mais les joueurs de Mecha Bazdarevic prendront comme une petite victoire leur nul glané contre Ajaccio (2-2), au vu du scénario. En effet, Lloyd Palun a égalisé à la 92eme minute d'une tête exécutée dans une position peu académique. Surtout que les Ajacciens, qui visaient une troisième victoire de rang à l'extérieur, ont eu les opportunités pour prendre le large. Après une première tête de Rodelin au-dessus dès la sixième minute, Riad Nouri (le meilleur buteur de Ligue 2 en activité, avec 73 réalisations) a d'abord ouvert le score à la conclusion d'un remarquable mouvement collectif (0-1, 22eme).

Gaëtan Robail a eu une première occasion d'égaliser pour l'En Avant (44eme), ce qui a été réussi dès le retour des vestiaires par Yannick Gomis après un tir de Rodelin sur le poteau (1-1, 49eme). Mais l'ACA a repris l'avantage presque dans la foulée par Moussiti Oko (1-2, 54eme), avant ces doubles opportunités de break gâchées par Courtet et Nouri (65eme) puis Elisor et Marchetti (83eme), face à un Enzo Basilio décisif. "On a beaucoup de regrets, dans notre situation c'est dommage, concède le coach corse Olivier Pantaloni sur beIN SPORTS. Mais on peut s'appuyer sur ce match pour continuer à avancer, on a montré beaucoup de solidarité, on retrouve de la confiance et ça se ressent."

A Guingamp, Yeni Ngbakoto est forcément soulagé : "C'est inespéré. On n'arrive pas à enchaîner après ce début de saison un peu difficile, mais on montre notre force mentale, notre caractère. Il y a quelques matchs, celui-là on l'aurait perdu. Là, même tout n'a pas été parfait, on a montré qu'on pouvait être solidaires. Et c'est important quand même de laisser l'adversaire à distance." Mais toujours loin dans la deuxième partie de tableau, alors qu'Ajaccio était en effet à un cheveu de doubler son hôte du soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.