Ligue 2 : Clermont a bien fêté sa montée

Ligue 2 : Clermont a bien fêté sa montée©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 16 mai 2021 à 09h54

Malgré leur défaite chez des Caennais qui se sont sauvés dans le temps additionnel (2-1), les Clermontois sont promus en Ligue 1 pour la première fois de leur histoire. Et ils ont bien fêté ça avec leur supporters à leur retour en Auvergne.



Tout le monde était heureux samedi soir sur la pelouse du stade Michel d'Ornano. Grâce à un penalty de Benjamin Jeannot à la 92e minute, le Stade Malherbe de Caen, tombeur de Clermont au bout du suspense (2-1), a assuré sa survie dans l'antichambre de l'élite, alors que les Auvergnats sont eux officiellement promus en Ligue 1 pour la première fois de leur histoire.

"Ouf ! C'est officiel ! C'est officiel ! On avait envie de fêter ça comme il faut, mais il fallait attendre jusqu'à aujourd'hui, a ensuite commenté le capitaine Jonathan Iglesias, rapporte La Montagne. Voilà, c'est fait. Il faut bien en profiter parce que c'est mérité, c'est historique, c'est un club qui fait bien les choses depuis des années. Et finalement, comme on dit, il n'y a que le travail qui paye. On est comme une famille, on l'a déjà dit, tout le monde a fait le boulot, même les joueurs qui n'ont pas beaucoup joué. Et on est récompensés."

Et si le dauphin de Troyes a validé sa montée, c'est que Toulouse, son poursuivant qui devait l'emporter à Dunkerque et remonter un déficit de huit buts par rapport aux Clermontois, n'a pu faire mieux que match nul dans le Nord (3-3), et devra donc en passer par les barrages pour retrouver la L1. Pendant ce temps-là, en Normandie, Mohamed Bayo avait répondu à la 89e minute à l'ouverture du score, quelques minutes plus tôt, de Prince Oniangué pour les Malherbistes (82e), avant le fameux penalty de Jeannot.

Auteur de sa 22e réalisation de la saison, Bayo, meilleur buteur de Ligue 2, a ensuite reçu son Trophée UNFP, puisqu'il fait partie de l'équipe-type de l'année, tout comme ses coéquipiers Cédric Houtondji et Akim Zedadka. Et leur coach, Pascal Gastien, a été sacré meilleur entraîneur de la saison. On a retrouvé tout ce beau monde après minuit à l'aéroport d'Aulnat, où 300 supporters étaient venus accueillir les héros, et fêter comme il se doit cette historique première montée. La nuit a dû être courte...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.