L2 (Play-offs) : Garande optimiste avant Toulouse-Grenoble

L2 (Play-offs) : Garande optimiste avant Toulouse-Grenoble©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 21 mai 2021 à 10h54

Vainqueur mardi du Paris FC (2-0), Grenoble se déplace à Toulouse vendredi soir pour le deuxième play-off, face à un TFC "rassuré" selon son entraîneur Patrice Garande.



Après avoir longtemps cru pouvoir directement retrouver la Ligue 1, Toulouse, qui a terminé la saison par deux matchs nuls, contre Pau (2-2) et à Dunkerque (3-3), a dû se contenter de la troisième place. Et pour remonter dans l'élite après une saison passée dans son antichambre, les Haut-Garonnais doivent d'abord écarter Grenoble, vendredi soir (20h45), puis le 18e de Ligue 1 lors d'un barrage aller-retour. Mais leur entraîneur se dit confiant avant ce duel au Stadium face aux Isérois, chez qui il s'étaient inclinés en août (5-3) avant de prendre leur revanche en janvier (2-0).

Un groupe "qui est frais"

"Je suis très rassuré sur le plan physique. Je vois des choses à l'entraînement que je ne voyais pas la semaine dernière, a déclaré Patrice Garande en conférence de presse, alors que son groupe a été fortement impacté par le Covid-19 ces dernières semaines. Les joueurs ont du jus, ils sont plein de vivacité. On a récupéré de la fraîcheur sur le plan physique et athlétique, le groupe est à un très bon niveau. Autant on a été impactés par le Covid sur les matchs de championnat, et ça nous a porté préjudice, autant le fait d'avoir pu mettre en place un travail de récupération adapté nous permet aujourd'hui d'avoir un groupe qui est frais, et apte à remplir les échéances sans problème."

Grenoble "pas favori"

L'ancien technicien caennais a convoqué un groupe resserré de 20 joueurs, dont sont notamment absents Wesley Saïd, touché aux adducteurs, et Ruben Gabrielsen (suspendu). Vainqueur 2-0 du Paris FC mardi lors du premier play-off, le GF38 ne partira pas avec les faveurs des pronostics. Mais les hommes de Philippe Hinschberger assurent qu'ils joueront libérés. "On n'est pas favori. C'est Toulouse la grosse écurie. Mais le fait de nous être qualifiés nous a enlevé un poids. On y est, on peut lâcher les chevaux", a ainsi déclaré le défenseur Jérôme Mombris, cité par Le Dauphiné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.