L2 : Nouvelle défaite pour Lens à Troyes

L2 : Nouvelle défaite pour Lens à Troyes©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 24 août 2019 à 16h55

Ce samedi après-midi, Troyes a dominé Lens (2-0) au Stade de l'Aube, lors de la 5eme journée de Ligue 2.

Quelques jours après leur affrontement en Coupe de la Ligue, Troyes et Lens se retrouvaient ce samedi après-midi au Stade de l'Aube à l'occasion de la 5eme journée de Ligue 2. Et cette fois, c'est l'ESTAC qui a pris le meilleur sur le RCL. Dans un match peu rythmé et pauvre en occasions, le club nordiste n'a jamais été en mesure d'inquiéter Gallon, le gardien troyen. A part sur une tête de Banza, à côté (21eme), Lens a eu du mal à accélérer en première période. Pas plus d'occasions pour Troyes, mais une vraie maîtrise récompensée juste avant la mi-temps. Sur un coup-franc botté par Barthelmé, Kouyaté s'est élevé plus haut que tout le monde et a ouvert le score de la tête (45eme).

Souaré aurait pu être expulsé

En deuxième période, Troyes a eu très chaud sur une intervention dangereuse de Souaré, qui aurait pu voir rouge. L'arbitre a été très généreux avant la recrue troyenne, et les hommes de Laurent Battles ont pu garder la main sur le match. Sotoca a bien tenté sa chance en pivot (71eme), mais Gallon n'a pas vraiment tremblé. De plus de 30 mètres, en fin de partie, c'est même Salmier qui a fait passer un frisson sur le but de Leca avec un tir qui a frôlé la lucarne (80eme). Un frisson qui en annonçait en fait un autre.

Deuxième défaite de suite pour Lens

A l'approche du temps additionnel, une perte de balle de Fortes à hauteur de la ligne médiane a permis aux Troyens de faire le break en contre. Servi par Bedia, Pintor (prêté par l'OL) a trompé Leca avec sang-froid pour sa deuxième apparition sous ses nouvelles couleurs (84eme). Privé de victoire depuis la 1ere journée, le club aubois avance enfin un peu au classement et bascule dans le top 10, juste devant Lens. Battu pour la deuxième fois d'affilée en championnat, les Sang et Or tombent de leur nuage après un départ canon. L'heure est aux premiers doutes pour l'équipe de Philippe Montanier qui devra réagir avant la trêve internationale, le 2 septembre à Grenoble.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.