L2 : Metz reste à l'arrêt, Lorient monte sur le podium

L2 : Metz reste à l'arrêt, Lorient monte sur le podium©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 25 janvier 2019 à 22h00

Après sa défaite à domicile contre Clermont le week-end dernier, Metz n'a ramené qu'un nul de son déplacement chez l'AC Ajaccio ce vendredi (0-0). Lorient s'est imposé à Valenciennes grâce à deux buts en deux minutes (1-2) et dépasse Lens pour grimper provisoirement sur le podium de L2.

1- Metz au petit trot

Pour la troisième fois seulement de la saison, Metz a enchaîné vendredi un deuxième match sans succès en L2. Après sa défaite à domicile contre Clermont la semaine passée (1-2), le club lorrain n'a ramené qu'un nul de son déplacement chez l'AC Ajaccio (0-0). Il est toujours leader, mais Brest reviendra à hauteur en cas de succès face à Sochaux ce samedi (15h00), avec toutefois un match en retard à disputer pour les Messins dans le derby contre Nancy. La troupe de Vincent Hognon a obtenu les meilleures opportunités de marquer en première période, à l'image de la tête d'Opa Nguette repoussée par Benjamin Leroy (13eme) et celle de Stoppila Sunzu envoyée sur la barre dans la foulée (14eme). Mais le scénario s'est inversé au retour des vestiaires et Alexandre Oukidja a dû s'employer pour préserver ne serait-ce qu'un point, s'interposant notamment devant Ghislain Gimbert (49eme). Ce match peu emballant a finalement débouché sur un partage des points conforme à la physionomie. Invaincue depuis cinq matchs, l'ACA s'installe pour de bon dans le ventre mou (12eme).

2- Lorient dans le bon tiercé

Un coup du sort a tout fait basculer. Logiquement mené par Valenciennes depuis la 10eme minute et un but de Florian Raspentino, son troisième en trois matchs, Lorient ne voyait pas le jour. Mais il lui a suffi d'un acte en trois temps et en autant de minutes pour que le match penche de son côté. Sikou Niakaté a d'abord été expulsé pour une faute annihilant une action de but sur Alexis Claude-Maurice (38eme). Sur le coup-franc qui a suivi, Vincent Le Goff a égalisé en deux temps, après avoir tiré dans le mur (39eme). Dans la foulée, Claude-Maurice a fait passer les Merlus devant (41eme). VA ne s'est jamais remis de cet enchaînement, même si les Lorientais ont eux aussi passé la seconde période à dix, suite à l'expulsion de Matthieu Saunier juste avant la mi-temps pour deux avertissements en 10 minutes. Mais ils n'ont pas vraiment tremblé pour conserver leur avantage jusqu'au coup de sifflet final. Le FCL dépasse ainsi Lens, qui se rendra à Troyes lundi en clôture de la journée (20h45), et monte provisoirement sur le podium. VA reste scotché à la 16eme place.

3- Nancy à la relance pour le maintien

En quête d'un succès en championnat depuis fin novembre (1-2 à Orléans) et incapable de prendre un point sur ses deux premiers matchs de 2019, Nancy a renoué avec la victoire contre Auxerre (1-0). Le jeune Vinni Triboulet (19 ans), qui avait déjà marqué au Stade de la Source, a inscrit le seul but de la soirée (12eme). Romain Philippoteaux a raté l'immanquable pour égaliser, à l'instar d'une AJA très maladroite à Marcel-Picot (3 tirs cadrés sur 16). L'ASNL n'est plus dernière, à la faveur de la défaite dans le même temps du Red Star contre Châteauroux (1-3). De nouveau lanterne rouge, le club audonien a craqué en fin de première période sur un penalty transformé par Grégory Bourillon (44eme) et explosé au cours de la seconde avant de sauver l'honneur par Matthieu Fontaine (87eme). La Berrichonne grimpe à la 13eme place, à égalité de points avec le Gazélec Ajaccio, qui a arraché le nul à Grenoble (1-1) grâce à un penalty de Romain Armand (83eme). Ce dernier a ainsi répondu à l'ouverture du score de Romain Grange. Au lieu de passer 4eme, le GF38 reste 8eme et manque une occasion de mettre la pression sur les candidats aux play-offs.

A voir aussi :
>>> Toute l'actu de la L2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.