L2 : Lens prend la tête, Sochaux se place

L2 : Lens prend la tête, Sochaux se place©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 02 novembre 2019 à 17h00

Sur un penalty de Tony Mauricio, le RC Lens a battu Lorient et en profite pour dépasser son adversaire du jour et prendre la tête du classement de Ligue 2. Dans le même temps, Sochaux s'est replacé dans la course aux play-offs.

Lens réussit l'excellente affaire du week-end. Le Racing a fait coup double ce samedi, en s'offrant un succès de référence dans le choc contre Lorient (1-0) et en prenant par la même occasion la tête de la L2. Si les Nordistes n'ont plus perdu en championnat depuis la fin août, les Merlus n'y arrivent plus. Ils ont concédé une deuxième défaite de rang et enchaîné un quatrième match sans succès, ce qui leur coûte leur place sur le podium. Le classement est toutefois ultra-serré, les quatre premiers se tenant en un point. Dans un match électrique, à l'image de l'expulsion de Philippe Montanier en début de seconde période, la lumière est venue d'un penalty transformé en fin de match par Tony Mauricio (82eme). Les Lensois ont ainsi été récompensés de leur domination d'ensemble, qui a obligé Paul Nardi à multiplier les parades lors du premier acte (4eme, 24eme, 26eme) pour maintenir son équipe dans le match.


Sochaux à la relance

Lorient a certes réagi après avoir concédé l'ouverture du score, avec une belle de 1-1 pour Yoane Wissa (86eme). Mais c'était trop tard pour une équipe qui cale après avoir ébloui la L2 en début de saison. Avec un point pris sur ses deux dernières sorties, Sochaux était sous pression pour rester dans le bon wagon et a repris sa marche en avant à Niort (0-2). Tournant du match, le penalty d'Ibrahim Sissoko sorti par Maxence Prévot en début de match (9eme). Les Lionceaux ont ensuite fait la différence en seconde période, grâce à des buts de Victor Glaentzlin (60eme) et Jérémy Livolant (64eme). Le FCSM revient ainsi dans le Top 5, à une place de barragiste virtuel. Les Chamois enchaînent eux un huitième match sans succès toutes compétitions confondues.

Le PFC n'y arrive pas, même à 11 contre 9

Après la claque reçue à Nantes en Coupe de la Ligue dans la semaine (8-0), le Paris FC s'est rassuré en ne prenant pas de but à Grenoble (0-0). Mais les hommes de Mecha Bazdarevic ont laissé passer l'opportunité de ramener mieux qu'un point contre une équipe qui a joué 40 minutes à 9, suite aux expulsions de Charles Pickel (32eme) et Ibrahima Coulibaly (52eme). Romain Armand a gâché la balle de match sur penalty (78eme). Le PFC reste dernier, tandis que Le Mans sort de la zone rouge avec sa victoire à Clermont (0-1). Georges Gope-Fenepej a inscrit d'entrée le seul but d'un match marqué aussi par l'expulsion de Johan Gastien (58eme). Avec trois revers sur les quarts dernières journées, le CF63 décroche dans la course à la montée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.