L2 : Lens bat Guingamp et continue son sans-faute

L2 : Lens bat Guingamp et continue son sans-faute©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 03 août 2019 à 18h36

Comme la semaine dernière, Lens a réalisé une fin de match canon. Suffisant pour l'emporter face à Guingamp, un autre prétendant à la montée. Les Nordistes sont en tête du classement de Ligue 2 aux côtés de Chambly et Clermont.

A une semaine de la reprise de la Ligue 1, l'affiche de ce samedi en Ligue 2 avait un petit parfum d'élite : Lens recevait Guingamp dans un stade Bollaert-Delelis bien garni. Et à l'image de l'ambiance, le jeu proposé était également de haut-niveau. Longtemps indécise, la rencontre a basculé dans les dix dernières minutes. Les Sang et Or ont pu compter sur des réalisations de Mounir Chouiar (83eme) et Gaëtan Robail (89eme) pour venir à bout de valeureux bretons. Les deux homme s'entendent à merveille étant donné que sur l'ouverture du score, le premier s'est jeté pour reprendre au deuxième poteau un centre du second. Sur le but du break, la recrue phare du Mercato lensois a profité d'un bon travail du jeune joueur qui l'a lancé à la limite du hors-jeu pour aller tromper Marc-Aurèle Caillard.

Guingamp a eu l'occasion d'ouvrir le score juste avant Lens

Mais avant ces deux buts, qui ont tout changé, les opportunités ont été nombreuses pour les Lensois de prendre les devants. Florian Sotoca a notamment manqué l'immanquable seul face au but après une remise de Robail (73eme). Dix minutes plus tôt, il n'avait pas réussi à reprendre un ciseau acrobatique de Saïf Tka sur un corner (62eme). Guingamp a aussi eu des occasions, par l'intermédiaire de Ronny Rodelin (34eme) et Yeni Ngbakoto (82eme). C'est surtout quelques secondes avant l'ouverture du score lensoise que les Bretons auraient pu réaliser un magnifique hold-up mais Ludovic Blas a manqué d'inspiration au moment de jouer un trois contre trois dans la surface de réparation des Sang et Or. Au bout du suspense, les Nordistes ont donc mieux terminé la rencontre pour l'emporter. Comme la semaine passée sur la pelouse du Mans. Le scénario et l'issue sont identiques et les hommes de Philippe Montanier peuvent s'en satisfaire : ils sont co-leaders de la Ligue 2 avec six points après deux journées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.