L2 (J8) : Un gamin de 19 ans lance enfin la saison de Lens contre Quevilly-Rouen

L2 (J8) : Un gamin de 19 ans lance enfin la saison de Lens contre Quevilly-Rouen©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le lundi 18 septembre 2017 à 22h50

Un but de Jean-Ricner Bellegarde a mis Lens sur la voie d'une victoire salvatrice contre Quevilly-Rouen lundi en ouverture de la 8eme journée de L2 (2-0). Le Racing prend ainsi ses premiers points de la saison, après sept défaites en championnat.

Lens n'est pas tiré d'affaire, loin de là, mais le RCL a enfin lancé sa saison lundi. Un succès contre le promu Quevilly-Rouen en ouverture de la 8eme journée de L2 (2-0) a suffi au bonheur des Nordistes et permis d'entamer enfin la reconquête du public en même temps que l'opération remontée au classement. Après sept défaites en championnat, la troupe d'Eric Sikora a assuré l'essentiel grâce d'abord à l'un de ses gamins issus du centre de formation. A seulement 19 ans et avec 17 matchs pros à son actif, Jean-Ricner Bellegarde a libéré tout Bollaert-Delelis d'une frappe malencontreusement déviée de la tête par Romain Basque pour prendre Joan Hartock à contre-pied (69eme).
Deux tirs sur les montans pour Lens
Le public lensois, qui n'avait pas franchement rempli les tribunes, avait opté pour la grève pour montrer son mécontentement et n'y a pas dérogé d'un bout à l'autre de la rencontre. Il s'est néanmoins lâché quand Moussa Maazou, lancé à l'extrême limite du hors-jeu, a doublé la mise en contre dans le temps additionnel (92eme). Au cours d'une première période où le ballon brûlait les pieds lensois, les supporters artésiens n'avaient eu bien des raisons de s'enflammer, en dehors d'un tir d'Abdellah Zoubir sur la barre transversale (24eme). Ce fut bien mieux après la pause, quand les Sang et Or ont réussi à emballer les débats après le passage en 4-4-2. Cristian Lopez a trouvé le poteau (49eme) et Filip Markovic a buté sur Hartock (52eme), avant que Bellegarde, qui a accéléré le tempo à lui seul pendant le deuxième acte, ne trouve la faille. Trois jours après sa première victoire de la saison, le Quevilly-Rouen pourra néanmoins regretter de ne pas avoir concrétisé ses occasions pour remettre la tête sous l'eau de son hôte du soir.
« Vous voulez une médaille ? »
Anthony Rogie avait sollicité Nicolas Douchez en début de match (12eme), mais QRM a surtout très mal négocié deux énormes situations de contre à 0-0 (53eme, 61eme). Même en supériorité numérique en toute fin de match, après la deuxième expulsion en deux matchs de L2 de Souleymane Diarra, logiquement sorti pour deux semelles grossières, Quevilly-Rouen n'a pas réussi à profiter de la fébrilité palpable chez les Lensois, des joueurs aux supporters. Voilà pourquoi Bollaert-Delelis a crié si fort au moment du break, synonyme de succès attendu depuis si longtemps. Avec cette victoire, le RCL n'est plus dernier et met derrière lui son infâme série de défaites. Mais ce n'est pas une fin en soi, ce n'est qu'un début. Avec une banderole « Vous voulez une médaille ? », les supporters nordistes l'ont bien signifié à leurs joueurs. Confirmation maintenant attendue à Clermont lundi prochain.

A voir aussi :
>>>Le film du match
>>> Le classement de L2
>>> Calendrier et résultats

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU