L2 (J8) : Les Verts s'offrent Bordeaux

L2 (J8) : Les Verts s'offrent Bordeaux©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 10 septembre 2022 à 17h41

Saint-Etienne a vaincu Bordeaux (2-0) samedi pour ouvrir la huitième journée de Ligue 2, dans le choc tant attendu - et malheureusement toujours à huis clos. Les Verts se lancent enfin, tandis que les Girondins vont devoir faire face.



Ce sommet à Geoffroy-Guichard entre les deux mastodontes, relégués de Ligue 1, était coché depuis la publication du calendrier. On savait qu'il arriverait très vite, on n'imaginait pas forcément que les Girondins l'aborderaient en telle position de force... Comme on ne pensait pas non plus que les Verts en profiteraient peut-être pour démarrer réellement leur saison en dominant Bordeaux 2-0 ! Ibrahima Wadji (35eme) et Yvann Maçon (67eme) sont les deux buteurs, ce dernier profitant notamment de sa reprise de volée parfaite : "On a su gérer nos temps forts et faibles, on a travaillé ça et on se sent beaucoup mieux, on est solidaires et ça s'est vu. On a battu le leader, ça fait du bien. On est une équipe, on s'entend bien. C'est une victoire référence qui laisse un peu le temps de rattraper les points."

Les joueurs de David Guion ont eu le malheur, aussi, de perdre vite Alberth Elis et Junior Mwanga, tous les deux blessés lors de la première demi-heure de jeu. L'ASSE remonte pour quelques heures à la douzième place. Une bouffée d'oxygène évidemment très provisoire, mais que Laurent Battles prend quand même bien volontiers : "Je voulais ce match référence face à un gros, c'est important et on aura un peu plus de confiance encore. Il fallait de la justesse et beaucoup de mouvement. Le championnat est encore très long, mais c'est symbolique. On voulait sortir au plus vite de la zone rouge, il faut continuer de prendre des points avec cet état d'esprit, en restant humbles."

Guion, s'il sait qu'il faut encore du temps, affiche tout de même quelques regrets : "On a très bien démarré, on a eu les opportunités en faisant flamber le gardien adverse. On doit avancer dans le caractère, ça arrive d'être menés, la preuve... Nous devons être capables de surmonter ces difficultés. On a manqué de rigueur et d'intensité, on s'est un peu embrouillés." C'est la deuxième défaite pour Bordeaux, qui devrait perdre son leadership.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.