L2 (J6) : Butin signe le hold-up brestois à Reims

L2 (J6) : Butin signe le hold-up brestois à Reims©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 11 septembre 2017 à 22h38

Brest est allé gagner 1-0 à Reims lors du dernier match de la 6eme journée de L2, grâce à un but de Butin sur l'une des seules frappes bretonnes.



Et de trois pour Brest ! Après Lens et Nancy, c'est un autre prétendant à la montée (du moins un prétendant annoncé en début de saison) qui a subi la loi du Stade Brestois ! Les Bretons sont allés s'imposer 1-0 sur la pelouse de Reims en clôture de la 6eme journée de Ligue 2, sur un hold-up parfait. Un hold-up signé Edouard Butin à la 66eme minute, sept minutes après son entrée en jeu. L'ancien Valenciennois, qui n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis janvier, a profité de l'énorme bourde de Julian Jeanvier, qui a voulu donner le ballon en retrait à son gardien depuis la demi-lune. Mais sa passe était bien trop molle et Butin l'a interceptée, puis a dribblé le gardien rémois pour aller marquer dans le but vide. Ce but brestois est intervenu sur l'une des deux seules frappes bretonnes du match (contre 21 pour Reims !).
Reims a tout essayé
Les hommes de Jean-Marc Furlan ont en effet été copieusement dominés par des Rémois joueurs mais inefficaces. La première mi-temps a été globalement terne, mais Chavarria (19eme), Kamara (28eme) et le très remuant Marvin Martin (29eme) avaient eu l'occasion d'ouvrir le score. En deuxième période, les Rémois ont encore poussé, par Oudin (51eme), Chavarria (53eme) ou Martin (65eme), mais sont de nouveau restés muets. Le but brestois a refroidi les ardeurs du Stade de Reims, qui a tout de même failli égaliser par Siebatcheu sur un coup-franc de Rigonato dans le temps additionnel, mais le ballon est passé juste à droite des buts de Larsonneur. Pour la première fois cette saison, Reims n'est pas parvenu à marquer à Delaune et manque donc l'occasion de prendre la tête du championnat. En revanche, Brest semble véritablement avoir lancé sa saison, et Le Havre, son prochain adversaire, est prévenu. De son côté, Reims ira à Sochaux.

Jean-Marc Furlan (entraîneur de Brest, au micro de Canal+Sport) :
« On a beaucoup souffert. On est tombé sur une équipe qui était supérieure à nous. Mais on a fait preuve de bonnes valeurs collectives. On peut s'appuyer sur quelques points d'ancrage positifs. Trois victoires de suite, ce n'est pas anodin. Compte tenu de l'affectif renouvelé complètement, je ne m'y attendais pas vraiment. »

Julian Jeanvier (défenseur de Reims, au micro de Canal+Sport) :
« C'est une très grosse déception parce qu'on a eu ce match en mains, on a dominé. Mais on n'a pas réussi à concrétiser. Et sur une faute d'inattention de ma part, on est sanctionné. C'est un ballon en retrait qui est mal appuyé. Je dois la mettre plus forte. Je pensais qu'il (son gardien) était un petit peu plus proche de moi. C'est une mauvaise appréciation de ma part, c'est de ma faute. Quand tu n'arrives pas à marquer, il faut au moins garder la solidité défensive. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU