L2 (J4) : Les Verts finissent à huit et coulent

L2 (J4) : Les Verts finissent à huit et coulent©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 20 août 2022 à 16h57

Saint-Etienne a fini son match avec trois joueurs de moins samedi, devant Le Havre, dont déjà deux éléments en moins à la mi-temps. Résultat, les Havrais en ont profité en seconde période pour l'emporter 6-0 devant des tribunes toujours vides.



L'expulsion du capitaine Anthony Briançon à la demi-heure de jeu, pour un deuxième carton jaune en moins de cinq minutes, plaçait déjà les Verts dans de bien sales draps, alors que le score était encore de 0-0 entre Saint-Etienne et Le Havre dans un Geoffroy-Guichard toujours à huis clos. Alors, quand Mathieu Cafaro reçoit à son tour un carton rouge direct cinq minutes plus tard (36eme), ça commençait à faire beaucoup. Trop, après avoir tenu le coup jusqu'à la mi-temps... Dès la reprise, les visiteurs ont été sérieux en marquant trois fois en moins d'un quart d'heure, par Arouna Sanganté (0-1, 51eme), Nabil Alioui (0-2, 56eme) et Victor Lekhal (0-3, 64eme). Comme si ça ne suffisait pas, le gardien Etienne Green a disjoncté à son tour en allant sécher l'attaquant adverse en position de dernier défenseur (66eme).

Son remplaçant Noah Raveyre a sorti une magnifique parade sur coup franc (75eme) mais n'a rien pu faire sur les trois derniers buts du HAC, qui évoluait donc à trois joueurs de plus, par un doublé de Christopher Operi (0-5, 80eme, 84eme) et enfin une dernière reprise de Yann Kitala, qui trouvait la faille d'une ultime tête à bout portant (0-6, 89eme). Déjà à -1 en termes de points au classement, les Stéphanois passent à -7 en différence de buts.

"Ce sont des faits de jeu un peu incompréhensibles, regrette Jimmy Giraudon. Eux aussi auraient pu prendre un rouge d'abord, puis le deuxième jaune est un duel tête contre tête. C'est compliqué, on a fait au mieux à neuf, on prend un but sur coup de pied arrêté à la reprise... Il faut faire avec. L'arbitre n'a aucun regret sur toutes les actions, alors qu'on a vu les images. M. Letexier, on le connaît. On aurait pu faire mieux, mais c'était compliqué à huit." Compliqué, voilà un mot qui résume bien la situation du côté de l'ASSE.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.