L2 (J36) : Lens respire, le Paris FC distancé (et remonté)

L2 (J36) : Lens respire, le Paris FC distancé (et remonté)©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le lundi 30 avril 2018 à 22h40

Avec une réalisation de Frédéric Duplus, Lens s'est imposé sur le plus petit des scores contre le Paris FC, lundi soir. Alors que les Sang et Or ont assuré leur maintien, les hommes de Fabien Mercadal décrochent en haut du classement.

Alors que Le Havre a réalisé la bonne opération du haut de tableau en s'imposant contre Reims, le Paris FC a craqué en déplacement à Lens. Opposés lundi soir aux Sang et Or, qui étaient soutenus par 28 203 spectateurs (la 4eme affluence de la saison pour le Racing), les hommes de Fabien Mercadal se sont inclinés sous une pluie battante et pointent désormais à trois longueurs du HAC (5eme). Alors que Hervé Lybohy a été expulsé (sévèrement) en fin de première période (41eme), le club du président Pierre Ferracci a confirmé sa mauvaise période du moment sur la pelouse de Bollaert. Alors que l'on se dirigeait vers un triste 0-0, c'est Frédéric Duplus (83eme) qui a surgi pour placer une tête synonyme de victoire et de maintien pour les locaux. Le PFC aurait pu égaliser dans les arrêts de jeu, mais Jérémy Vachoux a sorti le grand jeu sur une tentative de Cyril Mandouki. Après une nouvelle saison galère, les hommes d'Eric Sikora ont limité la casse et peuvent enfin respirer à deux journées du terme du championnat. Avec une seule victoire sur les six derniers matchs, les coéquipiers Vincent Demarconnay vont, quant à eux, avoir besoin d'une bonne grosse dose de réussite pour espérer accrocher les play-offs. Compliqué...Thomas Delaine (latéral gauche du Paris FC / Canal+ Sport)C'est compliqué. Lens est une équipe qui aime avoir la possession et faire une mi-temps à 10 contre 11, c'était compliqué. On a été au bout de nous, mais ce n'est pas passé. Nous devrons vite récupérer pour les deux derniers matchs du championnat. C'était une soirée particulière, avec beaucoup d'amis et ma famille. Je suis très déçu d'avoir perdu mais heureux d'avoir joué devant mes proches. Maintenant, il me reste deux matchs avec le Paris FC, et on verra la suite. J'essaye de continuer mon bonhomme de chemin.Frédéric Duplus (arrière droit de Lens / Canal+ Sport)Ce but délivre beaucoup de complications cette saison. Je ne marque pas souvent. Quand je marque, ça me marque. C'est tout un groupe qui a fait énormément d'efforts en 2018 et nous sommes récompensés. Nous sommes désormais soulagés. Le soulagement l'emporte. Toutes les galères sont derrière nous et nous allons l'utiliser comme force pour l'année prochaine et bâtir de belles choses. On s'est mis dans le pétrin dès le début de saison. Nous en sommes sortis et c'est le plus important.

"Ça fausse totalement la fin de championnat"

Pierre Ferracci, le président du @ParisFC, revient sur l'arbitrage pendant #RCLPFC#LateFC pic.twitter.com/N4HSLtMb6Y- Late Football Club (@LateFootClub) 30 avril 2018

Vos réactions doivent respecter nos CGU.