L2 (J31) : Bonnes opérations pour Nîmes et l'AC Ajaccio, Lorient et le Paris FC distancés

L2 (J31) : Bonnes opérations pour Nîmes et l'AC Ajaccio, Lorient et le Paris FC distancés©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le vendredi 30 mars 2018 à 23h23

Nîmes et l'AC Ajaccio font les bonnes opérations de la soirée en l'emportant contre Valenciennes (1-0) et Clermont (2-1). En revanche, Lorient et le Paris FC, respectivement battus par Tours (3-1) et tenu en échec par le GFC Ajaccio (0-0), sont freinés. Bourg-en-Bresse, battu par Auxerre (3-1), n'a plus que deux points d'avance sur Nancy qui reçoit le leader Reims demain.

Nîmes ne craque toujours pas dans sa quête de la deuxième place de Ligue 2, synonyme de promotion directe vers l'élite. Les joueurs de Bernard Blaquart ont gagné ce vendredi à domicile contre Valenciennes (1-0), grâce à un but de Rachid Alioui en début de rencontre (20eme). Derrière, les Crocodiles n'ont pas rendu la meilleur copie de leur saison mais ont tenu bon et enchaîne avec une cinquième victoire de suite. Derrière, la course à la troisième place commence à s'éclaircir. L'AC Ajaccio a pris un option sur la troisième marche du podium en l'emportant contre Clermont (2-1) avec des buts de Ghislain Gimbert (67eme) et Mathieu Coutadeur (90eme+1), sur deux passes décisives de Moussa Maazou. Les Clermontois ont désormais deux points de retard sur la 5eme place, qualificative pour les barrages. Les Corses comptent deux points d'avance sur Lorient. L'équipe entraînée par Mickael Landreau, après quatre victoires de rang, a sombré sur le terrain de la lanterne rouge Tours (3-1). Sylvain Marveaux a ouvert le score sur penalty (8eme), puis Florian Miguel (65eme), Antoine Devaux (80eme) et Gauthier Hein (90eme+3) ont retourné la situation.

L'autre mauvaise opération de la soirée, elle est pour le Paris FC. Malgré sa domination, la formation qui évolue au stade Charlety n'a jamais pris à défaut le GFC Ajaccio (0-0). Steve Elana, portier des Corses, a arrêté le penalty de Dylan Saint-Louis (58eme). A noter que le Parisien avait ouvert le score en subissant la faute sur ce même penalty, mais Romain Delpech, l'arbitre de la rencontre, avait déjà sifflé avant que le ballon ne passe la ligne. Une bonne décision, malheureusement trop rapide pour le PFC. Ce résultat permet au GFCA, qui n'a plus gagné depuis neuf rencontres, de laisser encore cinq équipes derrière au classement. Dans cette zone dangereuse, Bourg-en-Bresse commence à prendre peur. Les Bressans, battus par Auxerre (3-1) et Romain Phlippoteaux, auteur d'un triplé (45eme+1, 71eme, 90eme+5), sont juste au-dessus de la zone de relégation, à portée de fusil de Nancy et de Quevilly-Rouen. Dans son "derby" de l'Ouest, QRM s'est imposé contre Le Havre (0-2) grâce à des buts de Marvin Gakpa (3eme) et Yannick Mamilonne (85eme). La situation a dégénéré au stade Océane. Des supporters du HAC, peut-être excédés par la 9eme place de leur équipe, ont envahi le terrain.Niort a sauvé le match nul contre Sochaux (1-1). Blessé depuis de longues semaines, Aldo Kalulu a ouvert le score les Doubistes (29eme). Jimmy Roye a égalisé sur penalty en deuxième période (63eme). Les Niortais restent sereins, avec six points d'avance sur le premier non-relégable. Pour terminer, Orléans et Brest se sont quittés sur un score de parité (1-1). Yannick Gomis a ouvert le score pour Orléans (5eme), Jason Berthomier lui a répondu (39eme). Les Brestois ont six points de retard sur le Top 5. Ça se complique pour la montée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU